Jordanie, sur la piste de Lawrence d'Arabie

Le Wadi Rum, royaume des bédouins

Le Wadi Rum, royaume des bédouins
Patrick de Franqueville

De tous les déserts, le Wadi Rum n’est ni le plus grand, ni le plus connu. Protégé par une réserve naturelle étendue sur 720 km2, le territoire est ponctué d’un chaos de hauts sommets de grès et de granite culminant à plus de 1 700 mètres d’altitude. On l’appelle parfois aussi « Vallée de la lune » pour son aspect nu, mais c’est une lune autrement plus colorée !

Les roches, émoussées par l’érosion depuis des millénaires, s’évaporent peu à peu en sable, constituant des dunes tantôt rosées, tantôt orangées ou rougeoyantes. Le vent, le gel ont contribué à sculpter la pierre, dessinant par endroits des arches comme suspendues dans le ciel.

Domaine des Bédouins, le Wadi Rum est un désert vivant. On y croise des troupeaux de moutons gardés par de jeunes bergers, qui se font un devoir d’inviter les étrangers de passage sous leur tente, pour prendre le thé ou le café. La tradition veut que l’on en boive trois tasses : la première pour l’âme, la seconde pour l’épée, la troisième en l’honneur de l’hôte.

Lawrence d’Arabie, l’archéologue devenu agent de liaison, puis espion au service de la Reine lors de la Première Guerre mondiale, connaissait bien ce peuple, qui l’adopta et en fit son héros de la lutte contre les Ottomans. C’est ici, dans le Wadi Rum, qu’il avait établi son quartier général.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Jordanie Les articles à lire

Voyage Jordanie

Bons Plans Voyage

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures

Services voyage