Vancouver, le Canada côte Ouest

Escapade sur l'île de Vancouver

Escapade sur l'île de Vancouver
Carine Keyvan

De Canada Place, le ballet incessant des hydravions captive les promeneurs. Deux destinations principales. Whistler, dans les Rocheuses, et l’île de Vancouver.

Cette dernière est si vaste (plus étendue que la Belgique) qu’elle constitue une destination en soi. La plupart des visiteurs se contentent d’un week-end à Victoria, sa capitale. Avec ses allures de colonie britannique, elle offre un panorama bien différent de Vancouver. Dans le centre-ville, les bâtiments imposants comme le musée royal, le Parlement ou l’hôtel The Empress rappellent l’âge d’or de la couronne britannique. Et dès que l’on s’éloigne du centre, les cottages cosy et les multiples jardins, comme le Butchard Garden vous transportent dans la campagne anglaise. Troublant.

Mais avec ses multiples lacs, fjords et forêts, l’île a encore bien d’autres atouts. Deux spots méritent un détour. Tofino, une destination tendance et écolo plébiscitée par les surfeurs, notamment pour Wickinanish, longue bande de sable bordée de montagnes. De là, beaucoup de possibilités de trekking en forêt sont offertes, mais on recommandera plutôt de se rendre à Cathedral Grove, une forêt primitive qui abrite des séquoias vieux de 800 ans. L’île fait plus de 40 000 m2 et le réseau de transport est faible : pour un trip « Into the Wild » entre plages et forêts, rien de mieux qu’un camping-car.

Texte : Carine Keyvan

Mise en ligne :

Canada Les articles à lire

Voyage Canada

Bons Plans Voyage

Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Locations de vacances

Services voyage