Le Tessin, balade en Suisse italienne

Mario Botta, l'architecture au sommet

Mario Botta, l'architecture au sommet
Jean-Philippe Damiani

Est-ce dû à la rudesse de la vie montagnarde et à l’isolement qui ont marqué pendant des siècles la région ? Le Tessin, terre de paysans et d’exilés, est une contrée de grands bâtisseurs et d’architectes. Bissone a vu naître en 1599 Francesco Borromini, génie du baroque et rival du Bernin. Autre grand Tessinois, Domenico Trezzini (1670-1734) est l’un des maîtres d’œuvre du Saint-Pétersbourg impérial de Pierre le Grand. On lui doit notamment la forteresse et la cathédrale Pierre-et-Paul.

Aujourd’hui encore, la réputation des architectes locaux dépasse largement les frontières du canton. Ainsi, l’Académie d’architecture de Mendrisio est une école artistique d'où sont sortis des noms connus mondialement, comme Aurelio Galfetti, Luigi Snozzi et Livio Vacchini. Le plus célèbre d’entre eux, Mario Botta, est l’architecte, entre autres, de la cathédrale d’Evry, du musée d’Art moderne de San Francisco ou de l’église Santo Volta à Turin.

Botta a signé également de nombreux édifices à travers le Tessin. On les reconnait à leur simplicité géométrique confinant à l’austérité et à la spiritualité, mais aussi à l’utilisation de la brique rouge et du marbre. Il ne faut pas manquer l’église Santa Maria degli Angeli (photo), sur les flancs du mont Tamaro, où elle semble suspendue à 1650 m d’altitude entre ciel et vallée. Recouverte de porphyre, cette construction résolument contemporaine a la forme d'une passerelle-viaduc de 65 mètres, qui semble sortir des alpages où les vaches broutent tranquillement. A son extrémité une croix domine le vide, dressée face au ciel.

San Giovanni, l’autre église de Botta, se trouve dans le nord du canton, au bout de la vallée Lavizzara, dans le village de Mogno. Construite en marbre et granit locaux, recouverte d’un toit de verre, elle a la forme d’une tour dressée face à la montagne. Comme si elle se devait de résister à l’avalanche qui emporta, dans les années 80, l’église qui se trouvait à sa place pendant près de trois siècles…

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Suisse Les articles à lire

Voyage Suisse

Bons Plans Voyage

Services voyage