Le Tessin, balade en Suisse italienne

L’authenticité des vallées

L’authenticité des vallées
Jean-Philippe Damiani

C’est dans les vallées que se révèle le Tessin authentique. Etroites, isolées, entourées de montagnes recouvertes de forêts denses et trouées de cascades, les différentes vallées de ce canton recouvert à 80% de montagnes ont longtemps été des lieux de vie particulièrement rudes. Les paysans du Tessin, victimes d’un climat rigoureux et du manque de terres cultivables, ont jusqu’au milieu du 20e siècle été contraints à l’exil pour finir ramoneurs ou vendeurs de châtaignes à Milan. Le musée du val Verzasca, dans le village de Sognano, leur rend hommage.

Aujourd’hui, l’aspect sauvage et intact des vallées, dont les traditionnelles maisons de granit ont été restaurées, séduit le voyageur. A une vingtaine de km au nord de Locarno, le Val Verzasca, totalement préservé, fait désormais office d’Eden montagnard. Paysages sublimes, villages rustiques et photogéniques, montagnes recouvertes de forêts de bouleaux et, au milieu de la vallée, une rivière vert émeraude… Un lieu idyllique.

Il faut s’arrêter dans les villages, emprunter les chemins de randonnées pour profiter de l’atmosphère de sérénité qui émane de cette vallée au paysage pourtant tourmenté. Une halte à Lavertezzo (photo) s’impose afin de visiter sa charmante église du XVIIIe s. et emprunter le joli pont de pierre enjambant la rivière.

Le Val Maggia, autre grande vallée de la région, est plus touristique. Plus large que la Verzasca, il offre de nombreuses possibilités de baignade en été, mais aussi de randonnées et d’activités sportives. Une piste cyclable longe l’axe routier et l’on trouve de nombreuses maisons traditionnelles à louer. Sympa pour les vacances. Après 20 km, la vallée se divise en deux vals plus étroits, à l’atmosphère plus sauvage et montagnarde, le val Bavona et le val Lavizzara.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Suisse Les articles à lire

Voyage Suisse

Bons Plans Voyage

Services voyage