Bangalore, Garden City
Karnatakatourism.org

Située sur le plateau du Deccan, à 1 000 mètres d’altitude, Bangalore jouit d’un climat relativement frais par rapport au reste du pays. À l’origine, un vaste réseau de lacs lui permettait de stocker les eaux de pluie, d’irriguer et de renouveler sa nappe phréatique. Grâce à ces conditions favorables, Bangalore séduit dès la gouvernance britannique. Elle est surnommée « Garden City » en référence à ses nombreux espaces verts.

Aujourd’hui, c’est une ville encore relativement boisée. Véritables poumons de la cité, d’immenses terrains militaires clôturés ont échappé à la frénésie immobilière. Car, en dix ans, avec la croissance exponentielle de la ville, l’environnement de Bangalore s’est beaucoup dégradé. De nombreux arbres et la moitié des lacs ont disparu. Les canaux se sont transformés en larges égouts à ciel ouvert. Circulation infernale, pollution sonore et atmosphérique… La ville doit aujourd’hui faire face à un sérieux problème environnemental qui pourrait bien affecter définitivement son climat privilégié.

Dans plusieurs parcs, vous trouverez néanmoins un peu de fraîcheur et échapperez à la frénésie parfois fatigante de la ville. Ne manquez pas le jardin botanique Lal Bagh, dessiné par Haidar Ali dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Cette oasis de verdure réunit une variété de plantes et d’arbres ainsi qu’une grande roseraie. Il possède aussi une très belle serre et une pépinière.

Pour une sortie nature plus consistante, le parc naturel de Bandipur ou celui de Nagarhole (environ 5 heures de route depuis Bangalore) abritent cinq mille éléphants d’Asie, des gaurs, des chitals. Les paysages varient entre broussailles et forêts luxuriantes.

Texte : Marine Dumeurger

Mise en ligne :

Inde Les articles à lire

Voyage Inde

Bons Plans Voyage

Services voyage