Sur la route des vins, à Patrimonio

À la découverte des caves et des domaines

À la découverte des caves et des domaines
Julien Nessi

L’avenir de Patrimonio se trouve aussi dans l’œnotourisme en vogue en France depuis quelques années. Guy Maestracci l’a bien compris. Il a le projet de créer une Maison des Vins à Patrimonio d’ici 2010. « Cette Maison des Vins aura une vocation agro-touristique afin de faire découvrir au grand public la richesse de notre terroir et la spécificité de nos cépages insulaires », avance-t-il.

« 33 petits producteurs viticoles se partagent les vignes sur 500 hectares et produisent 2 millions de bouteilles par an », précise Jean-Laurent de Bernardi, le président du syndicat de défense de l'AOC de Patrimonio. Les domaines sont généralement de petite taille (20 hectares), fragmentés en parcelles et abritées du vent par les collines. Les vignerons cultivent leurs vignes en AOC, vinifient dans leurs propres caves, embouteillant et assurant eux-mêmes la commercialisation de leurs vins.

Pour partir à la découverte des domaines et des caves, une route des vins balisée par une signalétique spécifique a été mise en place en 1994 par les professionnels de la filière. « Cette route des vins a permis de faire comprendre aux touristes que les vignobles ne sont pas que dans la commune de Patrimonio », souligne Jean-Laurent de Bernardi. L’aire d’appellation AOC Patrimonio se répartit en fait sur sept communes (Patrimonio, Barbaggio, Oletta, Farinole, Poggio d’Oletta, Saint-Florent et Santo Pietro di Tenda) situées dans l’arrière-pays de la station balnéaire de Saint-Florent.

La grande majorité des domaines est concentrée autour du village de Patrimonio, mais il est possible de rencontrer des viticulteurs situés dans des villages perchés, à la sortie de Saint-Florent en direction de Poggio d’Oletta, sur les contreforts est du monte Sant’Angelo. La découverte des caves et des domaines passe par le petit village de Patrimonio, dominé par la silhouette élégante et monumentale de son église Saint-Martin (XVIe siècle). Perchée dans les hauteurs du bourg, elle surplombe les vignobles et l’arrière-pays de Patrimonio. Attention, le village de Patrimonio n’a pas le cachet de ceux de la côte (Nonza) ou de ceux qui sont accrochés à la montagne (les villages du Nebbio ou du Cap Corse). Les caves de dégustation se succèdent les unes après les autres sur la route principale, et les domaines se trouvent à l’extérieur du village.

Texte : Julien Nessi

Mise en ligne :

Corse Les articles à lire

Voyage Corse

Bons Plans Voyage

Services voyage