Au cœur de Naples

Pizza, mozzarella et caetera

Pizza, mozzarella et caetera
Jean-Philippe Damiani

Naples compte parmi les capitales gastronomiques de l’Italie. Avec d’un côté la généreuse terre de Campanie, gorgée de soleil, et de l’autre la Méditerranée, elle offre des plaisirs culinaires simples, mais d’une saveur intense.

Les produits locaux sont en effet exceptionnellement bons. Pour s’en régaler, les routards trouveront leur bonheur autour de Spaccanapoli et de la Via dei Tribunali.

Commençons par la reine de la table : la pizza, née à Naples, se déguste ici sur le pouce, pliée « en mouchoir ». Faites comme les Napolitains et arrêtez vous dans les deux meilleures pizzerie de la Via dei Tribunali, di Matteo et Sorbillo où on les prépare sous vos yeux.

Pour un euro (et oui !), vous aurez droit à la classique margherita (fromage, basilic, tomate) aux couleurs de l’Italie et, pour un peu plus cher, à la pizza fritta farcie de ricotta, mozzarella, tomates fraîches et lardons.

Mais la table napolitaine, c’est bien plus que de la pizza. Faites un tour dans l’un des alimentari (épiceries) typiques de Spaccanapoli, envahis par les pâtes et les victuailles de toutes sortes. Vous y trouverez l’onctueuse mozzarella di bufala, une spécialité de la Campanie préparée au lait de bufflonne (rien à voir avec le plastique sans goût des supermarchés), et de la charcuterie locale comme la saucisse de Naples que l’on accompagne de friariellli (brocolis amers).

Certains vins de la région sont tout à fait recommandables : dans les rouges, le taurasi, un vin de garde puissant et parfumé, n’a rien à envier aux meilleurs chiantis. Quant aux blancs, le falanghina et le falerno, qui se boivent très frais, accompagnent à merveille les poissons et les antipasti de fruits de mer.

La Campanie est également réputée pour son limoncello, une délicieuse liqueur de citron produite sur la côte amalfitaine et à Ischia, qui titre tout de même 35° et se consomme très fraîche à la fin du repas.

Enfin, sur la Via Benedetto Croce, les vitrines de pâtisseries attireront les gourmands avec leurs plantureux baba al limone (baba au limoncello) et la sublime sfogliatella, la douceur préférée des Napolitains : un coquillage de pâte brisée ou feuilletée fourré à la ricotta, à la cannelle, à la vanille et aux écorces d’orange. Irrésistible, surtout avec un bon café !

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage