Au cœur de Naples

La rue est une scène

La rue est une scène
Jean-Philippe Damiani

C’est la rue qui offre le contraste le plus saisissant du vieux Naples : ce véritable musée en plein air, où se déploient le faste des églises et des édifices, se trouve dans un quartier aux immeubles pour la plupart vétustes, resté authentiquement populaire. Le cœur de Naples n’a pas connu la gentrification à l’œuvre dans les grandes villes du monde. Spaccanapoli n’est ni le Marais, ni le Campo dei Fiori. Tant mieux !

En fait, le quartier est loin de transpirer la richesse. Des familles très modestes y vivent encore dans les bassi, des pièces uniques donnant de plain pied sur la rue. Aujourd’hui, ces logements précaires sont toutefois en voie de disparition ; certains ont été réhabilités et transformés en magasins.

Ouvrez les yeux, la rue est un théâtre grandeur nature : le linge est étendu aux fenêtres, les moteurs des vespas résonnent dans les vicoli, les artisans travaillent sur le pas de leur magasin, les pâtisseries et pizzerie s’ouvrent sur la rue, les gamins jouent au foot sur les places et les échoppes, où l’on trouve toutes sortes d’objets, font penser aux souks marocains. Bienvenue en Méditerranée !

Dans la Via dei Tribunali, un marché s’est installé sous des arcades romaines, tandis que dans la via San Gregorio Armeno se succèdent les boutiques-ateliers de santons des crèches de Noël. On s’attendrait presque à voir surgir Scapin au coin de la rue.

Si l’on voit encore des vieilles mammas discutant assises sur une chaise devant leur porte, les jeunes sont très nombreux dans le quartier, qui est aussi universitaire.

« Comme tous les Napolitains, les habitants de Spaccanapoli sont très attachés à leur quartier. On est d’ici tout autant que de Naples. », nous confie Angela, étudiante à l’université Orientale di Napoli. « Spaccanapoli, c’est un mélange très sympa, entre des vieilles familles du quartier, des travailleurs et des étudiants. Un résumé de Naples ! »

Un petit village italien alors ? Dans le centre de la troisième ville italienne, la vie s’organise, comme dans un village, autour de la place principale, piazza San Domenico Maggiore où se trouve l’excellente pâtisserie Scaturchio. Faites-y une halte pour goûter à ses babas d’une blondeur alléchante.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Saine et métissée : la palette des saveurs vénitiennes puise dans sa richesse...

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage