Touriste

Auteur : Julien Blanc-Gras

Editeur : Au Diable Vauvert

260 Pages

Touriste

Touriste est une vraie déclaration d’amour aux voyages. Normal, pour ce livre – ni roman, ni récit, un peu des deux peut-être -, dédié à Eratosthène, géographe grec du IIIème siècle av. J.-C. qui parvint à mesurer la circonférence de la terre. A sa manière, Julien Blanc-Gras, vrai fondu de voyages en tous genres, a pris son sac à dos et son stylo pour instruments de mesure. Il nous offre ici ses comptes-rendus détaillés et le contenu de ses carnets.
Le style de Julien, journaliste de formation (www.rue89.com/2011/04/24/en-georgie-rencontre-avec-la-hackeuse-a-la-pelle-de-75-ans-201121), est truculent, plein de trouvailles de style. Il trimballe sa plume négligemment sur des détails qui révèlent souvent bien plus que la réalité des faits. Il modernise surtout ici le style du carnet de voyage, en multipliant les rencontres et les « prises de vue ».
Pour l’adaptation ciné, on verrait bien Danny Boyle, caméra à l’épaule. C’est moderne, rapide, enlevé et surtout très drôle. Beaucoup de dérision, et surtout d’autodérision.
On part de Hull, en Angleterre, pour atterrir au Mozambique. Entre deux, on fait un tour en Colombie, en Inde sur les traces de Bouddha en compagnie d’un sâdhu… masu ou à Madagascar – mon épisode préféré peut-être, tant il retranscrit exactement l’ambiance et les sentiments des vazahas, comme des Malgaches croisés. En chemin, on fait escale dans un aéroport suisse allemand ou un club de vacances tunisien en compagnie de Dostoïevski ( !). Pas le temps de s’ennuyer !
Loin d’être nombriliste, ce road trip échevelé est efficace. On le suit partout avec envie, avec plaisir. On se surprend même à répéter, tout haut, quelques phrases à la sagesse bien sentie. Voire même à noter quelques traits dans nos propres carnets.
« La dynamique du monde ne s’appréhende pas en restant dans un fauteuil. Il faut que j’actionne mon mouvement perpétuel. Je ne dois pas traîner, des civilisations s’écroulent au moment où j’écris et d’autres émergeront à la fin de cette phrase. Elles nous tendent les bras, je n’ai rien de mieux à faire que de leur rendre visite. Ma place dans le monde, je l’inventerai à chaque pas ».
De quoi donner l’envie de régler notre pas sur celui de ce Touriste-là !

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures
Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Location de voitures