L.A. Story

Auteur : James Frey

Editeur : Flammarion

491 Pages

L.A. Story

Un rêve se mesure à la profonde déception qu'il suscite. Sur 1 290 km2, Los Angeles abrite une partie du rêve américain. Dans L.A. Story, James Frey, admirateur de Norman Mailer et de Brett Easton Ellis, montre que, sous le ciel sexy de Californie, la célébrité et l'argent continuent de façonner les mirages. Si l'auteur délaisse l'actualité (Schwarzy gouverneur), il parsème son livre de faits historiques et de statistiques sur la ville : « Chaque année dans le comté de Los Angeles, environ 100 000 femmes se font refaire les seins » ou « Le plus gros donut en ciment du monde, qui mesure douze mètres de haut et pèse 25 tonnes, se trouve à Los Angeles ». Des anecdotes insolites et crédibles.
Pourtant « il n'y a rien dans ce livre qui doive être considéré comme exact ou digne de foi », lit-on en préface. Ces chiffres et ces dates entrecoupent les récits imbriqués de quatre destins. A travers eux, James Frey dresse le portrait d'une ville de contrastes, si brillante de villas huppées, et pourtant étreinte par les autoroutes. Comme la US 101 : « Cette route est tellement foutrement cool qu'elle a cinq noms ». L'Interstate 5 ? « La Vieille. La grand-mère. La 5 est la plus vieille des routes principales de Los Angeles ».
Au milieu, Esperanza, jeune latino-américaine complexée, un couple amoureux de jeunes Blancs fauchés, une star de cinéma qui mène une double vie et Vieux Joe, clodo de Venice Beach... De la rubrique people à celle des faits divers, il n'y a qu'une page, James Frey en fait un roman : L.A. Story, l'histoire d'une ville d'anges, de gangs et d'artifices.

Texte : Joël Métreau

Mise en ligne :

Je commande ce livre

États-Unis Les articles à lire

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage

Services voyage