Y’a pas d’embouteillage dans le désert. Chroniques d’un Touareg en France

Auteur : Moussa Ag Assarid

Editeur : Presses de la Renaissance

240 Pages

Y’a pas d’embouteillage dans le désert. Chroniques d’un Touareg en France

« Je suis né dans un campement nomade, entre Tombouctou et Gao, au nord du Mali. » Ainsi débute le livre-témoignage de Moussa Ag Assarid, Y’a pas d’embouteillage dans le désert. À la fois autobiographie et recueil de réflexions, ces Chroniques d’un Touareg en France retracent le parcours hors du commun de ce prince du désert, authentique nomade venu vivre dans l’Hexagone il y a plus de six ans. Un récit de vie qui fait souvent penser à un conte, car Moussa Ag Assarid croit aux signes que nous envoie le destin. Ainsi, nous raconte-t-il, la rencontre avec une journaliste couvrant le Paris-Dakar, qui lui aurait offert Le Petit Prince, lui aurait donné l’envie de venir en France.
Comme Saint-Exupéry, Moussa Ag Assarid est fasciné par le voyage qui nous apprend à nous ouvrir aux autres et à connaître le monde. « Voyager, c’est aller de soi à soi en passant par les autres », écrit-il. Et c’est un peu armé de l’ingénuité du Petit Prince, en préservant l’« émerveillement du premier regard » que Moussa est arrivé en France, pour le meilleur et pour le pire : enthousiasme de la découverte, fascination pour la culture et la langue française, rencontres avec ces Français parfois si déconcertants, solitude à Paris, petits boulots à Angers, étonnement et déception devant notre impatience, nos petites insatisfactions, notre culte de la vitesse, du confort et de la consommation…
Aujourd’hui étudiant et membre du conseil d’administration de l’Université de Montpellier, pigiste à RFI, conteur dans les écoles, président de l’association Ennor France pour la scolarisation de nomades et créateur d’une école pour enfants touaregs, le boulimique Moussa Ag Assarid a gardé son âme de nomade et d’insatiable voyageur. Ses chroniques, entre lucidité et naïveté, détails pertinents et considérations parfois moralisatrices, méritent le détour, car elles portent un regard touareg sur notre quotidien et notre pays. Ce livre tout simple, à l’écriture franche et directe, nous invite, avec bienveillance, à nous interroger sur nous-mêmes. On a l’impression, en refermant ses chroniques-confessions, d’avoir fait une belle rencontre. Un peu comme si on avait discuté avec un compagnon de route, à la fois lointain et pourtant proche.

Lire également dans notre rubrique " L'invité ", l'interview de Moussa Ag Assarid.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Paris Les articles à lire

Voyage Paris

Bons Plans Voyage

Services voyage