Corps et âme

Auteur : Loïc Wacquant

Editeur : Agone

264 Pages

Corps et âme

« En août 1988, à la suite d’un concours de circonstances, je me suis inscrit dans un club de boxe d’un quartier du ghetto noir de Chicago. Je n’avais jamais pratiqué ce sport, ni même envisagé de le faire. » Ainsi débute Corps et âme, de Loïc Wacquant, sous-titré Carnets ethnographiques d’un apprenti boxeur. L’auteur, universitaire reconnu, a quitté le cocon enseignant, pour prendre des coups (et en donner) sur le ring de la salle d’entraînement du Woodlawn Boys Club, située dans un quartier coupe-gorge de Chicago. Pendant trois ans, Wacquant participera aux entraînements, enchaînant shadow-boxing (exercices devant le miroir), travail aux pads (coups dans des palettes en cuir), au sac de frappe et au speed bag (poire de vitesse) et sparring (assauts sur le ring). Bel exemple d’observation participante - méthode ethnographique où le chercheur s’immerge dans la vie des personnes qu’il observe - qui donne l’envie de mettre les gants… Le boxeur universitaire, surnommé « Fightin Frenchman » par ses partenaires de ring, invite le lecteur à pénétrer dans l’univers quotidien des boxeurs de Chicago, partageant leur « habitat naturel » mais également leurs souffrances et leurs espoirs. Son écriture mélange notes ethnographiques, livre de bord, conversations et réflexions sociologiques. Des propos illustrés par des photographies noir et blanc prises sur le vif par l’auteur. Cette aventure autobiographique, véritable plongée « corps et âme » dans le monde pugilistique, évite les clichés habituels sur la boxe et se lit comme un roman dont le titre aurait pu être : la sociologie est un sport de combat…

Texte : Jean-Luc Bitton

Mise en ligne :

Je commande ce livre

États-Unis Les articles à lire

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage

Services voyage