À la recherche des patronymes mongols

Avec l’avènement du régime soviétique, en 1925, les Mongols avaient perdu leurs noms de famille… Mais depuis 1990, la Mongolie tente de redistribuer leurs patronymes à ses citoyens. M. Serjee, directeur de la bibliothèque centrale d’État, essaye donc, en fouillant les archives, de rendre à chacun son nom. Vaste programme, car après plus de 60 ans avec, pour seule référence, leur prénom, la plupart des Mongols ont oublié le nom de leurs ancêtres. Et la tâche est d’autant plus ardue que nombreux sont ceux qui revendiquent les noms les plus flatteurs, préférant se faire appeler Borgnesse (le maître du loup bleu), que Boosniiklon (famille des poux)… On les comprend ! Le plus simple serait peut-être de réinventer les noms en fonction de critères plus actuels, comme l’a fait le premier cosmonaute mongol, Guragchaa Sansar (ce qui veut dire Cosmos) !?

Toutes les actus

Les articles à lire

Cuba, c’est la plus grande île des Antilles, mais surtout une culture et un art de...

Bons Plans Voyage