Que devient l’art français ?

Le 7 juin 2001, le sociologue Alain Quemin a donné les conclusions de son étude sur l’art français au sein de la place internationale. Et bien, on ne peut pas dire que ce soit fameux ! En bref, au palmarès des artistes contemporains, les Français obtiennent la mention “ peut mieux faire ”. Leur présence trop discrète dans les expositions temporaires et les collections permanentes classe l’art français au 4e rang international. Promouvoir les jeunes artistes français est peut-être la solution pour que Paris retrouve son titre de capitale de l’art, encore en place il y a un siècle.

Toutes les actus

Les articles à lire

Bons Plans Voyage