La fièvre des festivals électro en France

La fièvre des festivals électro en France
Nuits Sonores - Denis Chaussende

Comme chaque année, les festivals de musiques électroniques vont faire vibrer la France en été. De Calvi à Cannes, de la Bretagne à la région Rhône-Alpes, voici nos cinq coups de cœur estivaux 2011 : Nuits Sonores, Siestes Electroniques, Calvi On the Rocks, Plages Electroniques et Astropolis. Prêt à vous abandonner aux rythmes électro ? Vous trouverez ici toutes les informations utiles pour vous déhancher, sur la scène française, en toute légèreté.

Un large public

Fini les raves clandestines des années 90, les musiques électroniques - Trans, Drum’n’bass, Techno, Trip-Hop, Indie ou Ambient - ont désormais pignon sur rue. Les festivals électro touchent un large public. Une programmation fraîche et audacieuse, des cadres festifs, un accueil soigné, un public toujours plus nombreux et les artistes les plus en vue : voici l’image actuelle des fêtes électroniques en France.

Les fans, curieux ou néophytes ont le choix pour s'éclater sur les rythmes électroniques. On compte aujourd’hui une trentaine de festivals de musiques électroniques en France. Voici un florilège des cinq incontournables pour la période estivale 2011.

Les Nuits sonores à Lyon

Du 1er au 4 juin 2011, la ville de Lyon accueille plus de 70 000 passionnés de musique électronique. Le festival Nuits sonores (photo), l’une des références hexagonales, est fortement apprécié pour sa programmation exigeante qui permet de découvrir des artistes émergents – mais aussi les plus connus - des milieux « électro » et « indie ».

Dans quinze clubs et salles de concerts, le festival met cette année à l’honneur quinze labels lyonnais, chacun accueillant un artiste international. Nuits sonores accompagne les festivaliers toute la journée, pendant les « All day long » à la Piscine du Rhône ou bien au Musée d’art contemporain pour la « Carte blanche », « Tokyo » et « Images sonores ».

Bien sûr, la fête bat son plein la nuit, devant le Marché Gare ou encore devant l’hôtel de ville, épicentre du festival (le Village). À ne surtout pas manquer, les noms célèbres tel que Lorn, Dj Shadows, Caribou, Battles, Nicolas Jaar, The 5.6.7.8.’S, Busy P, Gonzales, Dop et le légendaire Laurent Garnier.

Les Siestes Electroniques à Toulouse

Au bord de la Garonne, au cœur de la ville rose ou encore dans le parc toulousain La Prairie des Filtres, les festivaliers peuvent profiter de la programmation artistique des Siestes Electroniques, du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011.

Ciblant un public avisé et curieux, ce festival, à la base « alternatif », « indie » et « underground », propose un large répertoire de genres. Dédié aux cultures émergentes, il est avant tout le berceau de nombreux débutants en route vers la célébrité (Apparat, Modeselektor, Hudson Mohawke).

Cette année, sont programmés en première mondiale Etienne Tron (mix inédit réalisé à partir du fond audio du musée du quai Branly), Aymeric Hainaux (human beatbox noise) et Tanya Tagaq (chant inuit revisité), en première européenne Umberto et en française Villa Nah, Cadik, Lucrecia Dalt et Shangaan Electro. À la carte, vous trouverez également le rap psychédélique (James Pants), la transe de chambre (Lone), et la rumba archéologique (Dj Trone)…

Calvi On the Rocks à Calvi

Imaginez le soleil couchant sur le port de Calvi ou le clair de lune au pied de la citadelle, un cadre un peu rétro, fleuri et coloré, le sable, les coquillages, la gastronomie corse… Et de l’électro ! C’est en effet à Calvi que l’île de Beauté accueille chaleureusement près de 10 000 festivaliers, entre le 1er et le 6 juillet 2011.

Depuis 2003, Calvi On the Rocks offre un environnement exceptionnel et une atmosphère incomparable. Loin des grands rassemblements estivaux, ce festival parie sur les valeurs d’hospitalité et d’art de vivre.

Jour et nuit, il propose des performances artistiques diverses. Les festivaliers bronzent au son des meilleurs DJ et dansent jusqu’au petit matin. S’offrent à eux les bars, la plage du Bout du Monde, le Théâtre de Verdure et l’historique plage Octopussy. Cette année il faut compter sur Foals, Logo, Michael Mayer, Carte blanche, Hercules and Love affaire, Oh la la !, Discodeine, Bot’ox, Metronomy, Frivolous, Nicolas Jaar et Laurent Garnier L.B.S.

Les Plages Électroniques à Cannes

Un gigantesque dancefloor de sable fin en plein air sur la Croisette : Les Plages Électroniques, c’est « the place to be » tous les mercredis les 13, 20 et 27 juillet, ainsi que les 3 et 17 août. Au regard de l’immense succès du festival en 2010, l'édition 2011 offre une sixième date pour clore le tout – ainsi le 18 août les festivaliers peuvent s’attendre à une surprise inédite.

Ce festival français de musiques électroniques a investi l’intégralité d’une plage publique (celle du Palais des Festivals) et se déroule en soirées thématiques allant de l’Electropicale au Dubstep Drum&Bass, en passant par le Minimal, la Soulful House, la Techno et l’Electro.

Au programme : Body and Soul, Danny Kravit, Joe Clausell et François K., Gui Boratto, Ruba Kpo, les Diamantaires, Carlo Mora vs Aborak, Bassnectar, Douster, Agoria et plein d’autres invités. De quoi réveiller Cannes…

Astropolis à Brest

Ce festival est une vraie référence dans l'univers électro. Astropolis de Brest fête cette année son 17e anniversaire et reste plus « cool » que jamais. Comme tous les étés, la « cité des stars » attire près de 20 000 fêtards sous la conjonction des astres.

Du 28 au 30 juillet 2011, les quatre points cardinaux du festival, le manoir, La Carène, le port, et le Cabaret Vauban, accueillent tous ceux qui veulent enchanter leurs oreilles grâce à une musique électro de qualité. L’édition de 2011 offre un répertoire large de plus de cinquante artistes (inter)nationaux, parmi lesquels le légendaire Carl Craig, le duo irlandais Psychatron, le roi des fresques électroniques Pantha du Prince ou encore les trois mousquetaires locaux Sonic Crew. Et, bien sûr, le légendaire Manu le Malin, présent depuis le début du festival.

Pour en savoir plus

Nuits Sonores
Pour améliorer l’accueil et la sécurité du public, une entrée symbolique de 2 € est désormais demandée à l’entrée de chaque étape.

Siestes Electroniques
Du 4 juin au 10 juillet, les Siestes s’installent pour la première fois à Paris au musée du quai Branly – concerts gratuits pour huit artistes.

Calvi On the Rocks
Cette année quatre plages sont à disposition, dont trois pleinement dédiées au live et libres d'accès – un concept de « festival dans le festival ».

Plages Électroniques
En 2011, chaque soirée se passera le mercredi (et non le mardi comme l'année précédente) + une sixième journée supplémentaire le 18 août.

Astropolis

Texte : Aja Barbo Gruden

Mise en ligne :

Les articles à lire

Bons Plans Voyage