La cathédrale de Reims fête ses 800 ans

La cathédrale de Reims fête ses 800 ans
J. Driol

La majestueuse cathédrale Notre-Dame de Reims, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, fête en 2011 ses 800 ans. Pendant six mois, jusqu’au 23 octobre, un programme inédit réunissant une spectaculaire mise en lumière de la cathédrale, des expositions, des concerts, des spectacles de rue, un colloque et des conférences est organisé dans la cité des Sacres. Des célébrations à la hauteur du rayonnement international de ce monument.

Un bijou architectural et patrimonial

Ville d’Art et d’Histoire, Reims est la cité du champagne, mais aussi celle des Sacres et des Rois de France. La cathédrale, construite dans un contexte de guerre sur trois siècles (!), représente pour beaucoup de Rémois un message de paix et d’espoir. Admirée pour l’ambition et le courage que sa construction a nécessités, c’est aussi le monument emblématique de la Champagne-Ardenne et un des symboles de l’Histoire de France, connu dans le monde entier pour son architecture gothique exceptionnelle.

La cathédrale Notre-Dame fut le lieu du baptême de Clovis par saint Remi à la fin du Ve siècle et du sacre de la grande majorité des rois de France. Aujourd’hui, elle est surtout le lieu symbolique de la réconciliation franco-allemande entre de Gaulle et Adenauer en 1962. Une cathédrale lourde de significations !

L’événement est encadré par deux dates symboliques : celle du 6 mai, date de la pose de la première pierre en 1211, un an après l’incendie de la première cathédrale, et celle du 23 octobre, anniversaire de la messe de la consécration de la cathédrale après sa grande restauration en 1938.

Cette année pour l’occasion, les visites guidées sont plus axées sur la construction de la cathédrale. Lors de votre visite, profitez-en pour admirer les trois autres sites de la ville classés au patrimoine mondial de l’Unesco : le Palais du Tau, la basilique et le musée-abbaye Saint-Rémi, tous remarquables, ainsi que les célèbres caves.

Une cathédrale haute en couleurs

Pour démarrer ces festivités en grande pompe, une spectaculaire mise en couleurs de la cathédrale, « Rêve de couleurs », a été créée par Skertzò. Le spectacle mêle une animation de la façade en polychromie à un travail de précision de très haute définition puisque les couleurs d’origine sont reproduites dans les moindres détails, jusqu’aux yeux, aux teintes de chevelure et aux lèvres des statues !

Rose vif, vert émeraude, bleu intense ou jaune flamboyant, illumineront la façade de la cathédrale et susciteront l’admiration des spectateurs. La symbolique des couleurs est respectée mais le choix entre les différentes représentations au fil des siècles résulte d’un parti pris : la couleur bleue est projetée sur la robe de la Vierge Marie, ce qui correspond à sa représentation au XVe siècle et à l’imaginaire collectif d’aujourd’hui.

Le but est de reconstituer l’impression que la cathédrale donnait à l’époque de sa construction par un jeu de lumières sur toute la hauteur (82 mètres !) de la façade. Deux à trois fois par soirée, pendant 20 à 30 minutes, la cathédrale s’anime alors aux couleurs d’une projection étonnante sur le thème des bâtisseurs d’hier et d’aujourd’hui. Au cours de ce spectacle magique, trompe-l’œil, danses et couleurs éclatantes ne manqueront pas de vous surprendre.

Vitraux, expos et… champagne !

800 ans, c’est un anniversaire qui se fête dignement. Vous pourrez porter un toast en l’honneur de la cathédrale au cours de la visite des caves de Reims ou du festival Les Flâneries musicales, avec plus de 80 concerts au programme.

Parmi les événements majeurs, la Journée des bâtisseurs à partir du 14 mai prochain suivie de la Nuit de la cathédrale sont incontournables. Une cage à écureuil, machine symbolique des grands bâtisseurs, sera installée pour revivre l’effervescence du chantier à travers de nombreuses démonstrations.

Des expositions mettent aussi à l’honneur les bâtisseurs de la cathédrale, comme « Le sixième architecte de la cathédrale : Henri Deneux, la mémoire d’un dévouement » au Palais du Tau du 19 mai au 30 septembre. Les amateurs d’art pourront assister le 25 juin à l’inauguration des nouveaux vitraux de la cathédrale, créés par un artiste allemand, en clin d’œil à la réconciliation franco-allemande. L’exposition « Rêves de lumière, vitrail et art sacré 1925-2011 », du 15 octobre 2011 au 26 février 2012 au musée des Beaux-arts de Reims, sera consacrée aux plus beaux vitraux du XXe siècle.

Plus insolite, l’exposition photo de Philippe Maille « La cathédrale comme vous ne l’avez jamais vue », du 6 mai au 30 août 2011 dans l’église Saint-Jacques, propose des clichés de lieux insolites ou interdits au public.

Les enfants trouveront aussi leur bonheur grâce à l’exposition-fiction « La cathédrale engloutie » à la Maison du département du 4 au 30 juillet : des planches de bandes dessinées mettent en scène le voyage initiatique d’un enfant dans la cathédrale de Reims engloutie après dix siècles de cataclysmes… Vous l’aurez compris, en couple, entre amis ou en famille, la cité du champagne se visite sans modération !

Pour en savoir plus

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Champagne-Ardenne.

Site de la cathédrale de Reims

Tourisme en Champagne-Ardenne

Lire notre idée week-end Reims, champagne !.

Trouvez votre hôtel à Reims.

Texte : Anissa Hammadi

Mise en ligne :

Champagne-Ardenne Les articles à lire

Voyage Champagne-Ardenne

Bons Plans Voyage

Services voyage