Les 1 300 ans du Mont Saint-Michel

Les 1 300 ans du Mont Saint-Michel
Claude Hervé-Bazin

Le Mont Saint-Michel, troisième site touristique le plus visité en France, reste indiscutablement une des merveilles du monde. Cette année, un petit air de fête flotte sur le rocher normand : en effet, la célèbre île, qui compte une cinquantaine d’habitants, célèbre ses 1 300 années d’existence. Les festivités ont débuté le 1er mai dernier et se clôtureront en octobre prochain… Une bonne occasion pour découvrir (ou redécouvrir) ce village sanctuaire hors du commun.

Il était une fois le Mont Saint-Michel

Tout commence par une légende… lorsque le Mont Saint-Michel n’était qu’un mont, baptisé Tombe, au milieu d’une forêt. En octobre 709, l’archange Saint-Michel vint visiter Aubert, évêque d’Avranches et lui ordonna la construction d’un oratoire sur ce modeste rocher. Le Mont Tombe devint alors le Mont Saint-Michel.
Un jour, un raz-de-marée envahit les terres et isola le rocher dans l’une des plus grandes baies de France : le Mont Saint-Michel devint une île. Cette dernière fut rattachée, en 933, au diocèse d’Avranches en Normandie. Avec l’installation en 966 d’une communauté de moines bénédictins et l’aide financière de Philippe-Auguste au XIIe siècle, le petit oratoire s’agrandit et, malgré la guerre de Cent Ans, l’île vit s’ériger une magnifique abbaye.
Mais, vers la fin du XVIIIe siècle, ce lieu célèbre de pèlerinage devint une prison. Le Mont Saint-Michel fut alors nommé le Mont Libre ! Triste paradoxe… Heureusement, Napoléon III décida de supprimer ce pénitencier.
Il fallut alors attendre le milieu du XXe siècle pour que l’abbaye accueille de nouveau des moines bénédictins. Aujourd’hui, plus de trois millions de visiteurs franchissent ses portes : le Mont Saint-Michel est désormais l’un des symboles de la France .

Les festivités : découvrir le Mont par l'art et le sport

Monument historique en 1874, classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1984, le Mont Saint-Michel se devait d’avoir un jubilé artistique. Jean-Michel Guillaud, journaliste reporter d’images sur France 3 et photographe, s’en charge. Il présente plus de 150 photographies de fin mai à fin septembre sur le thème : « Entre Terre et ciel : le Mont Saint-Michel et les montagnes sacrées dans le monde ». L’ambition de cette exposition est de souligner le besoin de spiritualité commun à tous les groupes humains.
Dans un tout autre domaine, randonnée, marathon, traversée(s) et autres évènements sportifs sont au rendez-vous. Il y a en a pour tous les goûts et toutes les aptitudes. Bleue comme la mer, verte comme le littoral… la randonnée « bleue et verte » part le dimanche 11 mai pour 44 km du Mont Saint-Michel à Donville. Si la distance vous effraie, rassurez-vous : des bus sont à votre disposition tout au long du parcours. Un moment convivial en perspective.
Pour les plus ambitieux, le dixième marathon du Mont Saint-Michel se tient le 24 mai prochain. 42 km pour un parcours aux nombreux visages : en bord de mer, dans les polders… les coureurs ne se lasseront pas du paysage.
Autre événement, autre univers : à l’heure où le crépuscule envahit la baie, les notes d’un violoncelle et d’un clavecin s’échappent. Vous voici désormais en pleine méditation, déambulant sur l’île le long d’un parcours nocturne. Ce dernier vous est proposé aux mois de juillet et août, à partir de 19h.
À noter également pour les gourmands: la Mère Poulard a 120 ans ! Cette drôle de femme avait choisi le Mont Saint-Michel pour y fonder son auberge et créer ses recettes, désormais si célèbres. L’idée de l’omelette, plat facile et rapide à préparer, lui vint lorsqu’elle vit arriver les pèlerins affamés. À vos assiettes !

Un lieu de pélerinage et de prière

Le Mont Saint-Michel reste avant tout un haut lieu de prière(s) et de pèlerinage(s). Depuis 2001, une petite communauté des Fraternités monastiques de Jérusalem a remplacé les bénédictins, ces derniers étant partis pour un lieu plus calme. Par conséquent, de nombreux évènements religieux sont à prévoir durant le jubilé.
Le 1er mai dernier, une messe célébrée par le Cardinal de Paris, Monseigneur Vingt-Trois a marqué le début des festivités. D’autres célébrations religieuses sont programmées avec comme point d’orgue le festival « Treize siècles entre ciel et mer ». De nombreux chanteurs chrétiens en concert(s), des arts de rue, des pièces de théâtres, des conférences ou tables rondes seront au rendez-vous. Avec une idée en tête : créer une ambiance festive et religieuse. Cette manifestation se veut être le témoignage de la foi qui habite l’église depuis treize siècles.
Et pour ceux qui ne peuvent aller aux JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) en Australie, la veillée autour du pape à Sydney sera retransmise dans l’abbaye dans la nuit du samedi 19 juillet au dimanche 20 juillet.

Pour en savoir plus

Où dormir ? Où manger ?
Dormir ou manger sur le rocher est tentant, mais coûteux ! Souvent, le rapport qualité/prix est mauvais, voire exagéré. Privilégiez plutôt un logement ou un bon restaurant dans les environs, vous apprécierez d’autant plus la vue du Mont le matin dans la brume.

Sites
Pour retrouver la liste complète des manifestations: www.ot-montsaintmichel.com
Pour les randonnées et traversées de baies : randobaie.free.fr ou www.amirando.com
Pour le marathon : www.mont-saint-michel-marathon.com
Pour le festival : festival.mtstmichel.free.fr
Pour les parcours nocturnes et l’exposition de photographies : www.monuments-nationaux.fr

Texte : Laurène Vitoux

Mise en ligne :

Normandie Les articles à lire

Voyage Normandie

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons

Services voyage