Liverpool, capitale européenne de la culture

Liverpool, capitale européenne de la culture
© Britainonview/Pawel Libera

Cette année, Liverpool est la capitale européenne de la culture. Pour la cité industrielle durement touchée par la crise économique dans les années 1980, il s’agit d’une consécration. Depuis une quinzaine d’années, la ville des Beatles a su panser ses plaies, se rénover et réhabiliter ses docks en jouant à fond la carte de la culture. Même si tout n’est pas encore parfait sur les rives de la Mersey, la ville fait preuve d’un véritable dynamisme. Dans les prochains mois, quelque trois cents manifestations sont prévues pour célébrer la désignation de Liverpool comme capitale européenne de la culture. Allez prendre le pouls du phénix liverpudlian !

La renaissance des docks

Les 11 et 12 janvier derniers, Liverpool a inauguré en grande pompe les festivités de l’année 2008, au cours de laquelle elle sera « capitale européenne de la culture ». Parmi les invités, Dave Stewart d’Eurythmics et Ringo Starr des Beatles, l’enfant du pays. Pour beaucoup, la culture à Liverpool se résume d’ailleurs aux « quatre garçons dans le vent », qui ont grandi dans cette cité industrielle du nord de l’Angleterre. Liverpool n’a pas bonne réputation. Son club de football a beau être l’un des meilleurs d’Europe, la ville traîne une image grise et triste, celle d'une métropole minée par le déclin industriel, l’ultra-libéralisme de Thatcher et le chômage de masse. Pourtant, depuis quelques années, Liverpool a su renaître de ses cendres. Sa désignation comme « capitale européenne de la culture » récompense des années d’efforts spectaculaires.

Prenez le port, ancien symbole de la misère industrielle de Liverpool devenu aujourd’hui l’épicentre du renouveau culturel de la ville. Jadis prospère, grâce à l’esclavage et au commerce avec les colonies, il a périclité dans les années 1980. Aujourd’hui, on ne trouve plus de navires dans l’estuaire de la Mersey. Les docks, classés au patrimoine universel de l’Unesco en 2004, ont subi une spectaculaire rénovation, emblématique des transformations de l'Angleterre contemporaine.

Au bord d’une marina, les bâtiments victoriens de l’Albert Dock abritent lofts, restos branchés, boutiques de souvenirs et la Tate Liverpool, antenne locale de la prestigieuse Tate Gallery de Londres. Tout autour, des grues attestent la renaissance de Liverpool : les projets immobiliers d’envergure fleurissent, comme l’Arena & Convention Center ou le futur Musée de la Ville. Une effervescence qui contraste avec la pauvreté de certains quartiers pavillonnaires comme Speke ou Dingle, où résident les oubliés de la Cool Britania de Tony Blair.

Art contemporain, pop et Beatles

Étonnamment, Liverpool est la ville britannique qui possède le plus grand nombre de musées et de galeries après Londres. Là encore, entrepôts et usines se sont recyclés dans l’art contemporain comme à la FACT (Foundation for Art and Creative Technology), au Novas Contempory Urban Center ou, bientôt, la A Foundation sur Greenland Street. Une visite sur le site www.artinliverpool.com donne une idée de la richesse culturelle de la cité.

Cinquante ans après la déferlante des Beatles, c’est toujours la pop music qui demeure l’une des composantes essentielles de la création made in Liverpool. La scène nocturne, autour de Matthew Street Cavern Quarter, entre North John et White Chapel, aligne clubs, pubs, bars où de nombreux groupes se produisent en live. Les fans de rock ne manqueront pas d’aller au Jacaranda sur Slater Street ou au Cavern sur Matthew Street, deux endroits mythiques qui furent fréquentés par les Beatles. Liverpool a aussi son club référence dans la domaine de la musique électronique : le Cream, qui est même devenu un label de disque, a lancé un festival (Creamfields) et ouvert une « filiale » à Ibiza. Et, depuis janvier, la cité possède une salle de concert flambant neuve : l’Arena, installée dans un bâtiment de verre et d’acier de 10 600 places.

Enfin, la poule aux œufs d’or des Beatles n’a pas dit son dernier mot. Plus d’un demi-million de fans font chaque année le détour par Liverpool pour rendre hommage aux enfants du pays, notamment lors de la Beatle Week en août. John, Paul, Pete, George et Stuart sont aujourd’hui encore la principale attraction touristique de la ville !

Demandez le programme !

Toujours pas convaincus par le dynamisme retrouvé de Liverpool ? Le programme très chargé des célébrations de la capitale européenne de la culture pourrait vous convaincre. Plus de trois cents manifestations sont prévues, parmi lesquelles une rétrospective Klimt à la Tate Liverpool (du 30 mai au 31 août), une autre consacrée à Le Corbusier à la Metropolitan Cathedral ( dès le 2 octobre) ou encore à Niki de Saint Phalle (à la Tate, du 1e février au 5 mars) ou à l’histoire de la pop à Liverpool, « from Cavern to Creamfields » (de juillet 2008 à novembre 2009). Les amateurs d’art contemporain seront, quant à eux, au rendez-vous de la 5e biennale de Liverpool qui se tiendra du 20 septembre au 20 novembre 2008.

Point d’orgue des festivités, le concert « The Liverpool Sound » verra Paul McCartney et son groupe se produire dans le mythique stade d’Arnfield le 1e juin. Il sera entouré d’une pléiade de grands noms de la pop. Puis le 28 juin, le Royal Liverpool Philarmonic Orchestra interprètera le magnifique War Requiem composé après la Deuxième Guerre mondiale par Benjamin Britten. Le 4 septembre, ce sera le tour du chef d’orchestre britannique Simon Rattle qui dirigera le prestigieux Philharmonique de Berlin. Et ce n’est pas tout : de multiples spectacles de rue, opéras, pièces de théâtre et concerts de jazz, rock ou musique contemporaine se tiendront tout au long de l’année, tout comme des festivals portant aussi bien sur la culture arabe que sur l’art gay et lesbien. Il y en a donc pour tous les goûts ! 1,7 million de visiteurs sont d’ailleurs attendus cette année. En espérant que l’engouement pour la capitale européenne de la culture 2008 dure au-delà du 31 décembre …

Pour en savoir plus

Site officiel de la manifestation
www.liverpool08.com
et www.enjoyengland.fr/liverpool08 (en français)

Office de tourisme de Grande-Bretagne
www.visitbritain.fr

Office de tourisme d’Angleterre
www.visitengland.fr

Office de tourisme de Liverpool
www.visitliverpool.com

Blog sur la scène artistique de Liverpool
www.artinliverpool.com

Les attractions de l’Albert Dock
www.albertdock.com

Tate Gallery à Liverpool
www.tate.org.uk/liverpool

Sortir à Liverpool (musées, expos, bars, clubs…)
www.realliverpool.com

Site du Cavern Club
www.cavernclub.org/index.php

Site du Cream
www.cream.co.uk

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Voyage Angleterre

Bons Plans Voyage

Services voyage