Carnaval d’hiver

Carnaval d’hiver
© Xavier Dachez

Du 31 janvier au 16 février, les rues enneigées de Québec feront place à la fête et à la joie de vivre. Pendant le traditionnel carnaval de la ville, les habitants et des visiteurs de plus en plus nombreux célèbrent l’hiver et ses plaisirs, comme pour conjurer la rudesse du climat canadien. Enfilez gants et cache-nez, et sautez dans la parade comme nous y invite le mot d’ordre de cette année...

Faire fondre la glace


Pendant les longs mois d’hiver, le thermomètre québécois atteint facilement - 15˚ : autant dire que depuis longtemps, nos cousins d’outre-Atlantique ont appris à vivre avec le froid. Loin de toute fatalité, certains en ont fait une force, et alors que pour le carnaval de Rio les paillettes et le soleil brillent, la capitale provinciale est fêtée sous le signe de la neige et de la glace !
Chaque année depuis 1955, le carnaval de Québec, véritable hymne à l’hiver, propose un savant mélange d’activités traditionnelles et d’innovations. Il invite les spectateurs à sortir dans les rues pour suivre une course en canot sur les eaux glacées du fleuve Saint-Laurent, participer à une course de chiens de traîneaux ou encore s’initier à la sculpture sur glace. Pendant cette 49e édition, on pourra aussi s’essayer au trampoline géant, ou au baby-foot à taille humaine !
On se réchauffe en suivant des défilés de nuit qui impriment la cité de lumières et de couleurs, ou en buvant une bonne rasade de la potion magique locale, le caribou : un cocktail de brandy, de vodka, de sherry et de porto, que l’on transporte dans des cannes creuses... N’oublions pas la mascotte, un sympathique bonhomme de neige affublé d’un bonnet rouge (la tuque) et de la ceinture fléchée que portaient les anciens pour serrer leur taille et se tenir au chaud. Bonhomme, c’est son petit nom, loge pour l’occasion dans un somptueux château de glace illuminé, construit en quelques semaines avec près de 6 000 blocs de glace : à visiter sur la place de l’Assemblée Nationale.

Goûter aux plaisirs de la neige


Les festivités se répartissent entre plusieurs sites de la ville. Au parc des Plaines d’Abraham, près du fleuve Saint-Laurent, on trouvera l’essentiel des activités hivernales à pratiquer. Et le choix est grand ! Promenades en calèche, en chiens de traîneau ou en raquettes, rafting sur neige, initiation à la pêche sur glace pour taquiner la truite (pêche blanche), cabanes à sucre, d’où le sirop d’érable coule à flots au printemps venu, et où on vous proposera de goûter la tire (caramel d’érable versé sur un lit de neige, puis enroulé autour d’un bâtonnet), etc. Un site y est spécialement aménagé pour les enfants avec glissades et labyrinthe de glace...
Ailleurs, le spectacle bat son plein. Sur la place d’Youville, près de la porte Saint-Jean, on effectuera un voyage dans le temps en visitant le marché du XIXe siècle reconstitué pour l’occasion, avec force figurants en costume, étals de marrons ou vin chaud, et récits de l’époque. C’est ici que se déroulera la cérémonie d’ouverture, le 31 janvier au soir, sur une patinoire que des artistes locaux au nom évocateur (Mes Aïeux, Les Respectables) se chargeront de réchauffer en musique. Pendant le reste du carnaval, elle sera le cadre de soirées dansantes à thème (chanson francophone, folklore, etc.) : un bon exercice d’équilibre !
Enfin, pour les plus téméraires, une activité traditionnelle vivifiante : le bain de neige collectif, armé d’un maillot et de son courage... Le 15 février, sur les Plaines d’Abraham.

Sublimer l’hiver avec l’art


Au carnaval de Québec, célébrer l’hiver, c’est aussi en faire une œuvre d’art. Et puisqu’il s’agit d’une grande manifestation populaire, autant inciter le public à apporter sa touche !
Une exposition internationale de sculpture sur glace réunit chaque année des équipes venues du monde entier ; il existe aussi un volet canadien (une équipe par province ou territoire du pays) et un volet québécois (une équipe pour chaque région de la province). Le public pourra admirer ces œuvres éphémères pendant toute la durée du carnaval, sur les Plaines d’Abraham. On pourra même, les samedi 1er et 8 février à partir de 13 h, s’initier aux rudiments de la technique avec un bloc de neige, sous les conseils avisés d’un professionnel ; c’est sur la place de l’Assemblée Nationale que l’on se découvrira peut-être un nouveau talent...
Un Symposium de peinture réunira également des artistes québécois et européens invités à plancher sur le thème du carnaval et de l’hiver. Le public, mis à contribution, pourra les observer à l’œuvre et voter pour son peintre préféré. Place Québec (1 050, bd René Lévesque Est) au 5e étage, du 12 au 16 février.
 
Nul doute qu’avec la variété de la programmation, chacun trouvera son bonheur et oubliera vite le froid qui sévit en ce moment au Québec. Les retombées sont aussi bénéfiques pour la ville, autoproclamée capitale de la neige : grâce à ce qui est le plus grand carnaval d’hiver au monde, les visiteurs découvrent un nouvel aspect d’une région habituellement prisée pendant les beaux jours. Le Québec, on y pense moins souvent, est une belle destination pour l’hiver...

Renseignements pratiques


Accès aux activités
Pour la majeure partie des animations, il suffit de se procurer l’Effigie du carnaval (5 $Ca, en vente partout dans les rues). Elle donne accès à de nombreuses activités non payantes, et un coupon de loterie est offert avec.
Attention ! Des petits malins s’amusent à revendre les Effigies sans le coupon : s’assurer que le sachet n’a pas été ouvert...
Pour les attractions phares, comme la pêche blanche ou la balade en traîneau, prix modique à régler sur place.

Où dormir ?
Au moment du carnaval, c’est un peu difficile de se loger : arriver de bonne heure (avant 10 h).
Auberge de la Paix : 31, rue Couillard. Tél. : (00-1-418) 694-07-35. Carte des AJ non obligatoire. Tout est déjà complet pour les week-ends ! Nuit à 19 $Ca (14,10 €), petit déjeuner inclus. Ajouter 2,50 $Ca (1,90 €) pour les draps si vous n’avez pas de sac de couchage.
B&B La Marquise de Bassano (Couette et Café) : 15, rue des Grisons (intra-muros). Tél : (00-1-418) 692-03-16. Francis et Véronyc feront de votre passage à Québec un moment inoubliable. Accueil excellent et prix très raisonnables (dont un petit déjeuner à tomber par terre). Une très bonne adresse.

Où manger ?
Le Petit Coin Latin : 8, rue Sainte-Ursule. Tél. : (00-1-418) 692-20-22. À midi, menu à partir de 13 $Ca (9,60 €). Spécialités québécoises, quiches, salades et sandwichs géants. Pour ceux qui ont très faim, la tarte au sucre (à la crème d’érable) vous laissera cloué au sol pour trois jours...

Où boire un verre en écoutant de la musique ?
Chez Son Père : 24, rue Saint-Stanislas, au 1er étage. Tél. : (00-1-418) 692-53-08. Entrée gratuite, conso pas chères. Concerts tous les soirs (pop, folk et musique québécoise traditionnelle). C’était le repaire des nationalistes québécois... Ambiance chaleureuse et bon enfant.

Crédit photo : © Xavier Dachez

Pour en savoir plus


Jetez un œil sur le site du carnaval : vous y trouverez le programme complet.
Le site touristique officiel du gouvernement du Québec invite à découvrir les activités de la région, et permet de réserver en ligne son hôtel.

Texte : Clémentine Bougrat

Mise en ligne :

Canada Les articles à lire

Voyage Canada

Bons Plans Voyage

Services voyage