Ces chefs qui font bouger… et aimer la France !

Jamais deux sans trois : les sœurs Arangoïts à Biarritz

SUD-OUEST

Soeurs Arangoïts
© Ahizpak

Coup de cœur énorme pour Ahizpak à Biarritz. Il suffit de pousser la porte pour comprendre la signification du nom basque de ce bistrot gourmand qui refuse du monde depuis son ouverture : « la » chef qu’on aperçoit en cuisine ressemble à s’y méprendre à la jeune femme qui vous accueille et à celle qui vous sert. Ahizpak (les sœurs, en VF) c’est d’abord un lieu qui fait chaud au cœur.

Un lieu où touristes et habitués fraternisent autour du tableau énonçant le plat du jour, ou près du bar quand l’attente se prolonge. Yenofa Arangoïts est passée chez les plus grands (des frères Ibarboure à Michel Guérard, du Ritz à l’Hôtel du Palais), le temps de tout comprendre avant de revenir au pays réaliser un vieux rêve. Car les sœurs Arangoïts, qui tels les Trois Mousquetaires sont quatre certains jours, avaient envie depuis longtemps d’ouvrir ensemble un resto comme on n’en fait plus. Sauf au pays basque !

On savoure d’entrée l’incroyable gentillesse du service et les prix doux d’une carte réduite jouant la fraîcheur et la simplicité, changeant à chaque service au gré du marché. Quant à la maîtrise des saveurs et des cuissons, elle transparaît, dès le plat du jour, genre paleron de bœuf en parmentier d’une tendresse incroyable. Et elle éclate avec une terrine fondante de morue servie avec une simple sauce aux poivrons, un dos de cabillaud accompagné de cocos mijotés au jus de persil ou une tarte choco comme on n’en fait qu’à Biarritz.

Ahizpak, www.bistrot-ahizpak.com : 13, avenue de Verdun, 64200 Biarritz. Tél : 05-59-22-09-26.
Menus : formule plat du jour le midi 9 €. Carte 25-30 € Vins : au verre à partir de 3 €. Fermeture : dimanche soir et mercredi.

Les articles à lire

Bons Plans Voyage