Un tour en Australie

The great ocean road

The great ocean road
Stéphanie Ponsart

Retour à Sydney pour refaire mon sac et passer prendre Émilie. Nous avons décidé de visiter le sud du pays ensemble. On s'envole pour Melbourne. Une fois arrivées, je laisse Émilie à ses rendez-vous de travail et pars visiter la ville. Mais je ne vais pas bien loin… Je me retrouve au milieu d'une foule invraisemblable, ne pouvant plus faire un pas. Devant mon air perdu, une gentille petite dame m'explique que ce week-end se tient la finale nationale de footy, une sorte de football américain à la sauce australienne. Si la finale a lieu demain samedi, pourquoi y a-t-il tant de monde dans la rue aujourd'hui vendredi ? En fait, les joueurs des deux équipes défilent dans la ville, en fanfare. La ville s'est arrêtée pour l'occasion. Les gens sont exaltés. Ambiance Coupe du monde de football en 1998 à Paris ! Deux heures de parade plus tard, je pars enfin à la découverte de la ville. Le style victorien est très marqué ici. En fin d'après-midi, je retrouve Émilie et nous allons dîner dans un super petit restaurant dont le serveur est français (The Vineyard, 71A Aucland Street, quartier Saint Kilda). Le lendemain, nous rejoignons un petit groupe pour découvrir la Great Ocean Road. Mille deux cents kilomètres en quatre jours… Cette partie de l'Australie ressemble à notre Bretagne avec ses paysages verdoyants. Pluie, froid et vent nous accompagnent. Un peu dur après la chaleur du désert rouge… Nous découvrons notamment les Douze Apôtres, douze rochers s'élevant dans la mer, comme en lévitation. La lumière est magnifique. C'est là aussi que nous avons vu de grands kangourous en liberté. Cette côte est considérée comme l'une des plus belles du monde. Le groupe par contre est nettement moins sympathique que les précédents. Nos compagnons sont plus intéressés par les pauses-café que par la beauté du paysage. Et le guide, loin d'être passionné, se limite à conduire le bus… (Compagnie à éviter : Wayward Bus). Heureusement, Émilie est là. Nous nous retrouvons un soir dans un pub de la petite ville d'Apollo Bay (le Wayne's Craypot Pub), à écouter un concert en jouant au billard avec les jeunes du coin. Nous arrivons à Adélaïde, où nous quittons le groupe sans regret. Nous avons dégoté un restaurant italien (Amalfi, 29 Frome Street, tél. : 8223-1948), qui fait les meilleures pâtes du pays ! Il faut dire que la communauté italienne est très importante ici.

Texte : Stéphanie Ponsart

Mise en ligne :

Australie Les articles à lire

Voyage Australie

Bons Plans Voyage

Services voyage