L'arrivée
Stéphanie Ponsart

Sydney, 7 h du matin. Je foule enfin le sol australien. Premier contact avec les autochtones, plutôt froid : on me parle d'une éventuelle désinfection à l'aéroport. Renseignements pris, il s'agit de protéger le territoire de microbes jusque-là inexistants sur l'île. J'arrive chez Émilie, mon unique contact sur place. Elle habite à Bondi, un quartier de Sydney très à la mode, tout près de la plage. Mais pas question de se coucher ! On oublie le jet-lag avec une bonne douche. Je l'accompagne à son travail dans la City, et je pars visiter l'impressionnant aquarium de la ville, avec son tunnel à requins. On se retrouve pour déjeuner dans Chinatown avec ses amis français. La communauté d'expatriés français n'étant pas très grande, tout le monde se connaît. On s'attable pour un yam shu, ce repas chinois où tous les plats sont disposés sur la table. Chacun picore alors selon son envie. L'après-midi, je me balade, sous le soleil, à Darling Harbour, un coin très animé de la baie de Sydney. Et, le soir, on se retrouve entre amis dans un pub pour boire un verre. Ça, c'est la vie en Australie ! Tout le monde se retrouve après le travail pour boire une bière. Héritage anglais oblige. Je reste une semaine à Sydney, entre découverte du centre de la ville et virées au pub. À ce sujet, je vous conseille notamment les lundi soir et les cocktails du branché Paddington Inn Hotel (338, Oxford Street), une soirée au très agréable Cruise Bar sur les quais ouest de Circular Quay (en bas des Rocks), et surtout, la vue sur la baie de Sydney depuis le confidentiel Bridge Bar (sur Circular Quay East, tout près de l'Opéra). Et allez écouter un concert de jazz au club The Basement (29, Reiby Place, Circular Quay, tél. : 9251-2797), qui a une programmation particulièrement bonne. Je savoure la différence du rythme de vie avec Paris ! Il faut dire que cette ville, et le pays tout entier, est propice à la quiétude… Les Rocks notamment. Premier lieu de peuplement européen de Sydney, c'est le quartier historique de la ville. Il est parcouru de petites rues pavées, bordées de demeures coloniales où se sont installés des restaurants et des boutiques. Le week-end, il fait bon flâner au milieu du marché, le Rocks Market, tout en admirant la vue sur Circular Quay. Le quartier est relié à la rive nord de la baie par le célèbre Sydney Harbour Bridge. Il est même possible de faire l'ascension de ce pont ! En face des Rocks, se dresse le monumental Sydney Opera House. Depuis la terrasse du bâtiment, on a une vue superbe sur la baie… Et entre les deux, s'étend Circular Quay, d'où partent les ferries de la baie. À deux pas, vous pouvez faire une visite au Museum of Contemporary Art (140, George Street). Cependant, il vaut mieux savoir que les arts ne sont pas très riches en Australie, et surtout peu mis en valeur…

Texte : Stéphanie Ponsart

Mise en ligne :

Australie Les articles à lire

Voyage Australie

Bons Plans Voyage

Services voyage