Un tour en Australie

Escale à Hong Kong

Escale à Hong Kong
Stéphanie Ponsart

Le vol est une aventure à lui tout seul… Vingt-quatre heures ! L'Australie est bien à l'autre bout du monde. Escale à Hong Kong, 7 h du matin. L'aéroport, flambant neuf, est désert. Une impression bizarre règne dans cet endroit : aucun bruit, une propreté proche de la stérilité d'une salle d'opération… Après la douane, de sympathiques Chinois m'indiquent comment profiter de ma journée de transit. Direction Hong Kong Island, dans un métro flambant neuf lui aussi. À la sortie, je rencontre trois Français qui ont l'air tout aussi perdus que moi. Les liens se créant vite dans ce genre de situation, nous décidons de passer la journée ensemble. Visite de Hong Kong Island pour commencer. De grands buildings s'élèvent un peu partout, au milieu des rues sans vie. Après être montés au soixantième étage d'une tour pour découvrir la vue sur la baie de Hong Kong, nous changeons de quartier. Nous prenons le ferry local pour rejoindre Koonloon. Quelle différence ! Ici, dans la moiteur et la pollution de la ville, les rues grouillent de monde et de boutiques de matériel high-tech. Les immeubles où s'entassent la population sont délabrés. Voilà le visage populaire de Hong Kong, à l'opposé de la City guindée. Je me retrouve avec un nouvel appareil photo dernier cri, et la satisfaction d'avoir fait une bonne affaire. Mais attention aux attrape-touristes. Veillez notamment à conserver un double de votre reçu si vous payez en carte bancaire. Les fraudes ne sont pas rares. Après l'étape shopping, nous allons visiter des temples et surtout un étonnant marché aux oiseaux. Les boutiques typiques débordent de surprises locales : poissons séchés, grenouilles, serpents en bouteille… Mais il est déjà temps de retourner à l'aéroport, non sans avoir affronté auparavant un orage mythique. En moins de trois secondes, nous sommes totalement trempés… Nous trouvons refuge dans une petite échoppe locale, où le marchand nous explique que cette année, la mousson est en avance. Ah ! On comprend mieux alors… Retour à l'aéroport. Dernière ligne droite pour l'Australie.

Texte : Stéphanie Ponsart

Mise en ligne :

Australie Les articles à lire

Voyage Australie

Bons Plans Voyage

Services voyage