Fiche pratique
© Claude Hervé-Bazin

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Rajasthan.

Arriver-Quitter

Vols directs Paris-Delhi avec Air France et Air India. Souvent de meilleurs tarifs avec les compagnies des pays du Golfe (Gulfair, Etihad, Qatar Airways…) et Aeroflot.

De New Delhi, on rejoint le Rajasthan en train, en bus ou en avion. Le premier offre sans doute le meilleur rapport qualité-prix. Au Rajasthan même, vous devrez jongler entre train et bus selon les liaisons, à moins que vous ne préfériez louer une voiture avec chauffeur, ce qui confère une liberté de mouvement appréciable.

Les tarifs ne sont pas trop élevés, mais attention, les arnaques sont courantes, les chauffeurs étant commissionnés sur tout – il est fréquent qu’ils tentent de choisir pour vous les hôtels et les restaurants… Pour éviter tout problème de ce type, vous pouvez contacter par exemple Kalka Travel, très sérieux (et francophone).

Climat

Il est marqué par la mousson, qui s’étend grosso modo de fin juin à septembre ; les trombes d’eau qui s’abattent alors compliquent les déplacements, n’incitant guère au voyage. La meilleure saison débute en novembre et s’étend jusqu’en février-mars. Après, il fait une chaleur torride, avec un mercure grimpant souvent quotidiennement au-dessus de 35-40 °C.

Où dormir ?

Tout dépend de votre budget. On trouve à se loger en Inde dès 200-300 Rps (2,80-4,20 €) la double dans les guest houses les moins chères (compter 50 % de plus à Delhi). À ce prix, ne vous attendez pas à des miracles : vous aurez droit à une piaule au mieux potable, d’une propreté rarement excellente, souvent petite, aveugle, avec douche parfois privée, parfois partagée (eau froide). Quelle que soit la catégorie de l’hébergement, l’entretien fait très souvent défaut.

Pour une chambre un peu plus riante, avec fenêtre, comptez plutôt 500-1200 Rps (7-16,80 €) ; à ce prix, vous aurez parfois droit à un haveli (petit palais) plus ou moins restauré. Les hôtels de milieu de gamme, plus modernes, s’adressent surtout aux groupes et semblent proportionnellement plus chers.

Enfin, en haut de l’affiche, vous pourrez craquer pour un petit établissement de charme (2000-3000 Rps) ou, carrément, un palais de maharajah. Si certains font partie des meilleurs hôtels du monde, comme ceux de la chaîne Oberoi (hors de prix), d’autres sont dans un piteux état… et pas forcément bon marché pour autant. On a vu des chambres craspouillettes sans eau chaude à plus de 10 000 Rps !

Trouvez votre hôtel au Rajasthan.

Safaris à dos de dromadaire

Aussi tentante que soit l’aventure, renseignez-vous bien avant de vous lancer sur les pistes du Rajasthan : les arnaques pullulent et d’innombrables touristes reviennent déçus de leur balade. Toujours plus courte qu’annoncée, elle a souvent lieu trop près de Jaisalmer (ou Bikaner), loin des vraies dunes, ou dans des secteurs sales et peu engageants (comme Sam).

Faites toujours préciser au vendeur ce qui est inclus : un dromadaire par personne ou pour deux (c’est courant), les repas, l’eau, les couvertures, une tente ou non (souvent, on dort à la belle étoile), etc. Tout ce qui n’a pas été défini au départ pourrait vous être vendu dix fois plus cher dans le désert…

Un opérateur sérieux : www.hotelroopmahal.com

Liens utiles

Site officiel du tourisme en Inde (en anglais)

Site officiel du tourisme au Rajasthan (version française issue d’une traduction automatique…)

Rajasthan Wildlife : pour réserver votre safari tigres dans le parc de Ranthambhore (prévoyez bien à l’avance !)

Site du City Palace de Jaipur : pour essayer de réserver votre Royal Grandeur Tour dans les appartements privés du maharajah (bien cher)…

Indian Rail : pour connaître tous les horaires de train et réserver son billet en ligne (en anglais)

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Inde.
Playlist Routard Inde

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Rajasthan Les articles à lire

Voyage Rajasthan

Bons Plans Voyage

Services voyage