Angkor, toujours

À travers la campagne cambodgienne

À travers la campagne cambodgienne
Tuk Tuk © Claude Hervé-Bazin

Ce matin, Mister Heang (tuk-tuk n°3) est tout sourire : nous partons pour Banteai Srey, un temple qu’il affectionne particulièrement, situé à près de 40 km au nord de Siem Reap. Le trajet, long d’une heure environ, vaut toutes les balades du monde, à travers une campagne splendide, émaillée de rizières.

Sous nos yeux défilent des maisons en bois sur pilotis, des mares aux canards, des bananiers et cocotiers, des buffles efflanqués, des vanniers surchargés, des marchands de fruits du jacquier, de pneus rechapés, de vêtements usagés ; et encore des épiceries (deux tréteaux et le tour est joué), des stands d’essence vendue dans des bouteilles de J&B, des fabricants d’autels bouddhistes rouge et or...

Tout ou presque semble en mouvement : les enfants de retour de l’école, chemise blanche, pantalon ou jupe marine, les tuk-tuk, les charrettes, les vélos et les mobylettes surchargées d’un cochon bien ficelé que l’on emmène au marché. Et, bien sûr, des motos-familles, où l’on s’empile, papa, maman, mon petit frère et moi.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Cambodge Les articles à lire

Voyage Cambodge

Bons Plans Voyage

Services voyage