Jérusalem / Tel-Aviv : si loin, si proche

Jaffa, vieille comme le monde

Jaffa, vieille comme le monde
Jean-Philippe Damiani

À quelques encablures de Tel-Aviv, encore un changement d’univers : depuis un promontoire s’avançant dans la Méditerranée, l’antique Jaffa scrute les gratte-ciel de la ville blanche. La « belle » (Yafo en hébreu) fait pourtant partie de la même municipalité. Ville biblique, Jaffa, qui fut longtemps le port de Jérusalem, a vu se succéder bien des peuples.

L’Old Jaffa Visitor Center, musée d’histoire de la ville, recèle des vestiges vieux de 4 000 ans. Le Vieux Jaffa actuel date toutefois de la période ottomane. Ce quartier agréable, avec ses palais bien restaurés et tout proprets, abrite des galeries d’artistes renommés comme Frank Meisler ou Ilana Goor.

Poussez la porte de la maison d’Ilana Goor, une ancienne auberge de pèlerins du XVIIIe s , que l’artiste a transformée en musée de ses propres œuvres et de sa collection d’art. De la terrasse, décorée des sculptures fantasmagoriques de Goor, belle vue sur le port de Jaffa.

En ressortant du Vieux Jaffa, l’ambiance redevient nettement plus populaire. Au pied de la tour de l’Horloge ottomane de 1906, s’étend le marché aux puces du souk HaPishpeshim : on y trouve de tout, de vénérables artisans (ébénistes, dinandiers…), des restos hauts en couleurs (comme l’incontournable Dr. Tchatchouka) et l’une des meilleures boulangeries de Tel-Aviv (Abulafia).

Au pied du Vieux Jaffa, sur la promenade en bord de mer, les tabourets d’une buvette attendent le promeneur. Face à lui, le bleu de la Méditerranée et la blancheur de Tel-Aviv. Dans son dos, l’ocre des palais ottomans et le plus vieux port d’Israël. Comme un concentré, en une seule image, de 4 000 ans d’histoire. Un instant d’éternité parmi d’autres, comme cette terre, âprement convoitée et saisissante de beauté, sait si bien offrir.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Israël, Palestine Les articles à lire

Voyage Israël, Palestine

Bons Plans Voyage

Services voyage