Nord-Ouest de l’Argentine, sur la route des Andes

Cafayate, autant en emporte le vin

Cafayate, autant en emporte le vin
Olivier Page et Bertrand Deschamps

Adossée aux contreforts de la cordillère des Andes, à 1 660 m d’altitude, entourée de magnifiques vignobles, Cafayate (prononcer « cafa-chaté », photo) est un mariage heureux de la nature et de la culture. La main de l’homme a réussi à produire de bons vins sur de hautes terres de rocaille et d’herbages, propices à l’élevage des moutons et des lamas.

Il n’est pas rare que l’œil capte en même temps un sommet enneigé, des cactus, des oliviers et des champs de vigne. Mirage ? Non miracle ! Cafayate est un site exceptionnel au pied des montagnes, une petite ville paisible, fière de son urbanisme colonial espagnol (les rues se coupent à angle droit) et de ses vins, fameux ! Quel bonheur d’y faire escale après des heures de pistes caillouteuses et poussiéreuses !

Le soir, la place centrale animée et ombragée rappelle l’ambiance d’une ville du Sud-Ouest de la France, avec ses terrasses de cafés et ses platanes. Le vin de Cafayate participe à cette douceur. Implanté par les Jésuites au XVIIIe s., le vignoble n’a cessé de croître avec le temps. Moins réputé que celui de Mendoza, le vignoble de Cafayate est classé comme le plus haut vignoble d’altitude d’Amérique latine. Le cépage Torrontes (cousin du Moscatel), rare et savoureux, donne des vins complexes et très floraux.

Les grands domaines viticoles se visitent et organisent des dégustations. La Bodega Nanni propose des vins bio d’altitude, et la Bodega Etchart a séduit les français de Pernod-Ricard qui ont créé une joint-venture avec cette vieille famille argentine implantée dans le vignoble depuis longtemps.

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Argentine Les articles à lire

Voyage Argentine

Bons Plans Voyage

Services voyage