Nord-Ouest de l’Argentine, sur la route des Andes

Cachi, Seclantas, Molinos, dans les vallées Calchaquies

Cachi, Seclantas, Molinos, dans les vallées Calchaquies
Olivier Page et Bertrand Deschamps

Route au sud de Salta. Des maisons blanches ici et là, sous la lumière andine, une certaine douceur retrouvée au fond d’une vallée apaisante pour le voyageur, des prés et des jardins verdoyants… De retour sur une terre humaine après une excursion sur la lune !

A 2 280 m d’altitude, construite au pied de montagnes qui dépassent les 6 000 m, voici Cachi, un bon gros village surprenant et accueillant, tant la région qui le précède est désertique ! Un oasis de paix et de vie ! On se croirait quelque part en Andalousie ou dans l’Extremadure. Comment être déçu par cette apparition qui ne tient ni du mirage ni du miracle mais de la simple nature ?

A 35 km de Cachi sur la route de Molinos, bâti sur l’autre rive du río Calchaquí, Seclantas est un charmant village aux maisons blanches, noyé dans la lumière des Andes. La vie s’anime à peine autour de la petite place ombragée par un bouquet de palmiers. On a envie de poser son sac dans un des deux petits hôtels à l’ombre de l’église.

À 110 km au nord de Cafayate et 48 km au sud de Cachi, une interminable piste caillouteuse (et pourtant c’est une route nationale) conduit à Molinos. On a cherché les moulins, il n’y en a pas, ni à eau, ni à vent. Ils sont imaginaires probablement, comme dans l’histoire de Don Quichotte…

Encore une autre d’oasis de verdure et de fraîcheur, où se cache un village aux maisons blanches, en pisé ou en bois. La plus belle demeure est une grande maison coloniale, qui abrita le dernier gouverneur de Salta, Nicolás Severo de Isasmendi y Echalar (1753-1837).Très bien restaurée... c’est aujourd’hui un hôtel de charme luxueux. Le fantôme de Don Quichotte y serait à l’aise.

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Argentine Les articles à lire

Voyage Argentine

Bons Plans Voyage

Services voyage