El Camino francès, le chemin de Compostelle en Espagne

De la Maragatería au Bierzo, croix de bois, croix de fer…

De la Maragatería au Bierzo, croix de bois, croix de fer…
Anne-Marie Minvielle

Villadangos del Paramo – Astorga (28,5 km)

Toujours sur les terrains plats du páramo, mot signifiant « désert », un chemin évite à nouveau la N 120 et le Camino qui la longe, pour la retrouver au magnifique pont roman d’Órbigo. Il s’en écarte encore par les villages colorés de Villares et Santibañez avant de rentrer dans Astorga et ses superbes monuments (cathédrale, palais Gaudí, hospice).

Astorga – Rabanal del Camino (20,6 km)

Reconstitué par un délicieux cocido maragato aux 7 viandes, on grimpe sans hésiter vers les monts du León et ses mines de fer. Le pèlerinage a sauvé ces villages de caractère : Castrillo (habitat classé), puis Santa Catalina et El Ganso jusqu’à Rabanal.

Rabanal del Camino – Ponferrada (32,7 km)

Cette longue étape, l’une des plus belles des monts du León, mène par Foncebadón, à la Cruz de Hierro ou Croix de Fer (1 500 m) où la coutume depuis des millénaires, veut que vous laissiez une pierre… (à prévoir). Les villages montagnards se succèdent par Manjarín, El Acebo, Riego, Molinaseca (pont). Châtaigniers et ardoise changent le paysage en descendant vers Ponferrada (château des Templiers, musée, palais).

Ponferrada – Villanfranca del Bierzo (22,6 km)

Le Camino traverse de part en part le Bierzo, plaine verdoyante et viticole bénéficiant d’un micro climat, par les villages de Fuentes Nuevas (calvaire) et Cacabelos (sanctuaires). L’entrée à Villafranca del Bierzo (église, hospice) par la porte romane du Pardón, récompense de bien des efforts, ainsi qu’une truite frite accompagnée d’un verre de berciano, vin acidulé du Bierzo.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Espagne Les articles à lire

Voyage Espagne

Bons Plans Voyage

Services voyage