El Camino francès, le chemin de Compostelle en Espagne

Meseta de Castille et cathédrales à l’horizon

Meseta de Castille et cathédrales à l’horizon
Anne-Marie Minvielle

San Juan de Ortega – Burgos (29,3 km)

Pour éviter la N 120, il est préférable de descendre dans la plaine par Atapuerca (préhistoire) et Villalval. Suivre le balisage des jardins du rio Arlanzón, par Miraflores, pour traverser les interminables faubourgs de Burgos. Burgos et sa splendide cathédrale gothique (musée, tableaux) demandent bien une journée.

Burgos – Hontanas (29,4 km)

Après Rabé, la meseta, âpre plateau de la Castille entrecoupée de vallées céréalières, reprend ses droits. Montez et descendez jusqu’à Hontanas (fontaines), sous un soleil ou des intempéries qu’il faut prévoir.

Hontanas-Frómista (34,6 km)

Cet itinéraire plat – ouf ! - mais long, peut être morcelé, les auberges étant nombreuses. Même les armées de Napoléon avaient du mal à traverser l’horizon sans fin de la Tierra de Campos. La solitude austère de Castrojeriz (ruines, églises) pousse à la méditation avant de monter vers l’ancien hospice San-Nicolás et de franchir le Pisuerga par le noble pont Fitero, limite de la province de Palencia. Les champs cultivés sont arrosés par le canal de Castille jusqu’à Boadilla (pilori) et Frómista (bastide, église romane).

Frómista- Carrión de los Condes (19,2 km)

La plaine de Palencia paraît se diluer à l’infini. Une monotonie qu’il faut combattre en suivant – ou non - la route dont les villages portent le nom de campos : Población, Revenga, Villarcázar de Sirga (église) : quelques bars… avant les confiseries du couvent de Carrión (église, mobilier).

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Espagne Les articles à lire

Voyage Espagne

Bons Plans Voyage

Services voyage