La Crète, l'île aux trésors

Dans les gorges d'Imbros

Dans les gorges d'Imbros
Adèle Grisard

Depuis quelques jours, le thermomètre est vraiment passé au rouge ! Alors, nous préférons partir tôt ce matin pour descendre les gorges d'Imbros depuis le petit village du même nom, au pied des Lefka Ori ou « montagnes blanches », culminant à 2 452 m d'altitude. Le vent qui souffle à leur entrée, aura complètement disparu à leur sortie.

Le parcours de 8 km n'est pas spécialement difficile, même s'il faut absolument porter de bonnes chaussures de marche pour ne pas se tordre une cheville dans les cailloux formant le lit du ruisseau, toujours à sec ! Surtout, ne pas oublier la crème solaire et la bouteille d'eau, car il est impossible de se ravitailler en chemin.

La végétation est assez abondante, avec bon nombre de sapins et de cyprès, de fleurs et de plantes, dont les sauges de Jérusalem. Soudain, nous découvrons une très belle grotte à flanc de rocher, mais elle est un peu trop difficile d'accès pour aller l'explorer ! Environ à mi-parcours, en plein virage, l'endroit le plus étroit : les parois, toutes striées, y sont tellement proches, qu'on peut les toucher en écartant les bras ! On a presque la sensation de s'engouffrer dans un tunnel... Et puis, tout à coup, les « kri-kri » - les chèvres - que nous entendions de loin ! Nous n'avons pas l'air de les déranger. Un homme attend les randonneurs pour contrôler leur ticket : les droits d'entrée servent à payer l'entretien des gorges.

Tandis que le soleil tape de plus en plus fort, le lit de la rivière s'élargit enfin. En ligne de mire, la mer ! Celle de Lybie. Mais pour aller nous baigner, il nous faudra dépasser Komitades pour pousser jusqu'à Hora Skafion, 4 km plus loin. Un beau petit village où le mieux est de gagner la plage située au-delà de l'allée de restaurants. On y découvre une large crique, où l'eau est claire et fraîche. Dans quelques jours, nous parcourrons les 16 km des gorges de Samaria, certes beaucoup plus impressionnantes, mais aussi beaucoup plus fréquentées !

Texte : Adèle Grisard

Mise en ligne :

Grèce Les articles à lire

Voyage Grèce

Bons Plans Voyage

Services voyage