D’île en île, au nord de Göteborg

Petit déjeuner et poissons

Petit déjeuner et poissons
Anne-Marie Minvielle

Hej ! , « bonjour ! », et c’est tout. Les Suédois, un rien rigides, serrent peu la main. Il faut s’adapter. Commençons par ce merveilleux petit déjeuner qui change à chaque halte. De quoi prendre du tonus pour le rush quotidien - et continu - de 10 h à 18 h… Bougies obligatoires, valse des pains suédois aux délices toujours renouvelés, puis poissons suivant les lieux, dont le roi-hareng dans tous ses états et le saumon fumé. Les vaches suédoises sont sérieuses et le beurre et les fromages sont de qualité. Concombre, aneth dill et cornichons doux relèvent les plats. Mais j’aurai toujours du mal avec cette fameuse « mayonnaise » sucrée qui affadit bien des régals et fait certainement grossir !

Ne loupez pas sur la côte, le fameux « egg and cheese », spécialité du Bohuslän servie avec de la confiture d’airelles. Et après ? Dommage, les lunchs sont souvent bon marché avec un plat du jour. Mais il faut choisir. Si vous voyez un restaurant marqué Västsvensk Mersmak, allez-y. Il s’agit d’une heureuse sélection basée sur la nourriture du terroir, avec un rapport qualité-prix excellent.

Une virée à 7 h du matin précises - les Suédois sont ponctuels - à la criée aux poissons de Göteborg (Central Fish Harbour), enrichit vos connaissances. Une façon amusante de voir ces grands Suédois - certains atteignent bien les 2 mètres - pas toujours blonds, mais souriants et costauds, ça oui ! À dix degrés maxi, je regarde avec Ilona les casiers tout frais et les enchères feutrées du pays du savoir-vivre. Un énorme flétan est découpé aussitôt pour les restaurants de la côte. Les requins et langoustines sont déjà vendus et les baudroies ou poissons singes montrent toutes leurs dents.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Suède Les articles à lire

Voyage Suède

Bons Plans Voyage

Services voyage