D’île en île, au nord de Göteborg

Skee, la vie à la campagne

Skee, la vie à la campagne
Anne-Marie Minvielle

Dans la campagne, il existe peu de villages « à la française ». L’habitat est dispersé, même les églises. Sur la commune étendue de Skee à l’est de Strömstad, l’écomusée Gränsland à Blomsholm invite à connaître la vie des fermiers, à quelques kilomètres de sites protohistoriques fantastiques. Il n’est pas rare d’apercevoir, dans le brouillard, quelques immenses pierres fichées dans les champs comme au site voisin de Blomsholm. Elles marquent le tombeau des braves du temps passé. Seules les vaches s’y frottent… Au milieu des landes fleuries, cela fait bien dans le paysage quand même ! Encore une halte à Hässleröd sur l’un des lieux intéressants de l’âge de bronze, perdu en pleine campagne. Sur un rocher, on devine un coït animal, voire une sodomie, gravés dans la pierre glissante. Ne tombez pas !

Plus proche de nous, l’église romane de Skee (XIIe siècle), la plus belle du Bohuslän, semble avoir perdu son clocher. Le mobilier intérieur mérite que l’on pousse la porte (10 h-18 h). Une splendide et authentique Vierge en pierre noire (XIIIe siècle) est scellée au mur. Skee aurait pour origine le mot Cria, nom d’une déesse norvégienne, la région étant sous cette domination à cette époque. Le sombre baptistère roman est une copie, mais le magnifique retable doré du XVe siècle et la chaire ajoutent une note aimable à l’ensemble. Marbre peint, orgues et tribune, plafonds à fresques sont rares dans les églises du Bohuslän et s’expliquent par la richesse de cette commune campagnarde. Dans les forêts, l’OT de Strömstad organise des Elk Safaris pour voir des cerfs et des élans en août et septembre.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Suède Les articles à lire

Voyage Suède

Bons Plans Voyage

Services voyage