Jordanie et Syrie, l’art de tutoyer les pierres

Jordanie et Syrie, l’art de tutoyer les pierres
Patrick de Franqueville

L’avion de la Royal Jordanian Airlines va décoller. De nombreuses familles prêtes à partir pour le pèlerinage de La Mecque sont à bord. Certains l’ont déjà fait, tout vêtus de blanc. Premiers mots en arabe « Sabah el kheir » (« matin de prospérité ») que je goûte en répondant « Sabah en nour » (« matin de lumière »). À l’arrivée en Jordanie, l’achat du visa ne prend pas quinze minutes, échange de quelques devises jordaniennes inclus (taux de change facile en décembre 2007, 1 dinar = 1 €). Par contre, il est impératif de prendre le visa syrien avant de partir, car il est impossible de l’avoir sur place. C’est parti pour un voyage de Madaba à Alep, via Petra et Damas, où, de châteaux du désert en mosquées, de sites immémoriaux en monastères, le voyageur apprend l’art de tutoyer les pierres.

Texte : Gavin’s Clemente-Ruïz

Mise en ligne :

Jordanie Les articles à lire

Laure a traversé les déserts caillouteux du royaume Hachémite sur les traces de...

Voyage Jordanie

Bons Plans Voyage

Services voyage