Totouskak
Laurence Pinsard

Plus qu’une ville, Tadoussac est un assez joli bourg situé au bord d’une baie. L’une des plus belles du monde, paraît-il. À l’origine, le lieu portait le nom montagnais de « Totouskak ». Ce fut le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent et le berceau de la Nouvelle-France. Aujourd’hui, c’est une bourgade tranquille qui s’anime particulièrement en juin, lors du fameux festival de la chanson.

Pendant cet événement, Tadoussac grouille de monde. L’auberge de jeunesse, qui fait aussi office de bar et de lieu de concert, est pleine à craquer. L’ambiance est à la fête. On dirait que toute la région s’est réunie pour déambuler de concert en concert, dans « le plus grand des petits festivals ». En attendant que la musique ne s’empare de la ville, nous visitons le Centre d'interprétation des mammifères marins. C’est à la fois un centre de recherche et un musée consacré aux baleines de la région. Les propos de notre interlocuteur de la Baie Sainte-Marguerite prennent ici tout leur sens : le béluga se meurt de pollution, il s'en échoue 15 à 20 par an sur les rives du Saint-Laurent, malades de cancers ou d’ulcères dus aux rejets toxiques des usines…

Alors, même si, à Tadoussac, le Saint-Laurent accueille chaque été une dizaine d'espèces de baleines, nous nous refusons à embarquer sur les innombrables « bateaux à touristes » qui partent observer les baleines dans l’embouchure du fleuve en le polluant. Pour nous, ce sera l’observation depuis la terre ferme et, plus tard, le kayak de mer. Un peu avant l’arrivée du crépuscule, nous filons sur les rochers qui bordent la baie, car on nous avons lu qu’il était possible d’observer les baleines de cet endroit : à l'aube ou à la tombée de la nuit, elles s’approcheraient parfois jusqu’à 15 m du rivage. Cette fois-ci, pas de chance, nous ne verrons ni queue, ni tête, ni bosse de rorqual ! Pour se consoler, nous partons faire le tour des concerts de la soirée : Xavier Lacouture, Dumas (une grande star ici), Fred Fortin, Amélie et les Crayons (un groupe français !) et bien d’autres. Il y a vraiment de l’animation partout et l’ambiance est excellente.

Texte : Laurence Pinsard

Mise en ligne :

Canada Les articles à lire

Voyage Canada

Bons Plans Voyage

Services voyage