Hanoï ou les secrets de la longévité

Ma limousine plus grande que ma boutique !

Ma limousine plus grande que ma boutique !
Olivier Page

Un nouveau visage urbain est en train de voir le jour. Se dessinant sur fond de socialisme de marché, il entoure d’une ceinture moderne une ancienne ville dont le cœur semble immuable. Ajoutez à cela une incroyable circulation de deux-roues motorisés, du scooter Vespa au vélomoteur japonais en passant par des ribambelles de motos. Les avenues et boulevards de Hanoi vrombissent de 6 h du matin à 20 h.

Il est loin le temps où la ville, plongée dans le marasme et la désuétude collectiviste, avait l’apparence calme d’une capitale quasi-écologique, traversée par des milliers de Vietnamiens à bicyclette. Les nouveaux entrepreneurs, désireux de montrer leur réussite, roulent carrosse.

En voici un qui s’est probablement enrichi dans le commerce. Il ne fait pas dans la demi-mesure : sa voiture garée le long du trottoir est une limousine noire comme on en voit dans les parkings de Las Vegas. Elle est aussi large que sa boutique de mode Milano située au rez-de-chaussée d’un banal immeuble. Peu importe qu’elle ne puisse pas rouler dans les rues trop étroites du centre-ville. L’heureux propriétaire ne se ridiculise pas dans une vieille Lada rafistolée… Au Vietnam, ne pas perdre la face, en aucun cas : telle est la règle !

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Vietnam Les articles à lire

Voyage Vietnam

Bons Plans Voyage

Services voyage