De Salvador à Recife : la route de l’enchantement durable

Aracaju, le meilleur lieu c’est le bonheur

Aracaju, le meilleur lieu c’est le bonheur
Olivier Page

Savez-vous que le Sergipe est le plus petit état du Brésil ? Grande qualité de vie, vastes espaces vierges, une impression étrange de lenteur provinciale, de paix et de tranquillité : la côte brésilienne il y a 70 ans ! Le tourisme y est au stade des balbutiements, les prix des logements et des restaurants y sont donc bien plus abordables qu’ailleurs. Une raison de plus pour passer du temps sur ce merveilleux littoral encore préservé, et de faire une escale à Aracaju. Une chanson de Caetano Veloso en vante les charmes. « Aracaju, terra cajueiro papagaio. Aracaju, revenir au Brésil par un raccourci, et être heureux. Le meilleur lieu c’est le bonheur. »

Aracaju, c’est un nom de ville qui sonne comme un fruit tropical savoureux : le caju. C’est Recife avant que celle-ci ne devienne une cité moderne gagnée par le gigantisme. Moderne Aracaju mais de taille humaine, sans problèmes de sécurité. Une agglomération étendue en bord de mer, avec quelques maisons anciennes dans un urbanisme heureux et fonctionnel, magnifié par les grandes plages. Il y fait bon vivre, aux dires de ses habitants, qui apprécient son rythme facile et son climat délicieux.

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Brésil Les articles à lire

Voyage Brésil

Bons Plans Voyage

Services voyage