Sur les marchés de Lomé

Et si on faisait les fripes ?

Et si on faisait les fripes ?
Laure Delmoly

Tous les marchés sont composés d’une section entièrement consacrée aux fripes. À Hedzaranwoe, les habits représentent la moitié des étals. On y trouve de très chouettes articles. Les fripes comprennent de vieux habits donnés aux associations caritatives en France, qui sont récupérés et commercialisés en Afrique. Les commerçants africains négocient des petits ballots de vêtements pour leurs étals. On retrouve donc des tennis, des jeans et des robes de marques connues à des prix très doux. Mais il faut prendre le temps de bien fouiller pour dégoter la perle rare. Les chaussures à Hedzranawoe sont accrochées en guirlandes aux étaux de fer. C’est plutôt insolite, mais pas très pratique pour les essayages !

Texte : Laure Delmoly

Mise en ligne :

Voyage Togo

Bons Plans Voyage

Services voyage