Sur les marchés de Lomé

Hedzranawoe, un kaléidoscope de couleurs et de senteurs

Hedzranawoe, un kaléidoscope de couleurs et de senteurs
Laure Delmoly

Il est plus agréable de se balader au nouveau qu’au grand marché. L’ambiance y est plus paisible. Il y règne une atmosphère conviviale voire familiale. Je préfère venir ici pour faire mes courses à l’abri de l’agitation.

Le marché d’Hedzranawoe est tout aussi riche. On y trouve de tout, des fruits et légumes aux poissons séchés, en passant par les farines et les boîtes de sardines. Je croise deux gamins qui mordillent les piments rouges de l’étal de leur mère. Attention aux friandises, les enfants ! Je poursuis ma promenade à la découverte des différentes tisanes présentées par une mamma en bigoudis. Ici, ils se portent comme un bandeau. Il est courant de voir des femmes coiffées de bigoudis dans la rue ou au marché.

Les commerçantes adorent faire des pyramides avec les boîtes de conserve ou de médicaments. Eh oui ! Au nouveau marché, on trouve un vaste choix de médicaments en vente libre. Si vous n’avez pas d’ordonnance, profitez-en ! De la zone de poissons séchés se dégage une forte odeur qui me coupe rapidement l’appétit. Je préfère m’approcher des étals d’ignames qui me font saliver à la pensée du délicieux Fufu, une pâte d’igname servie avec de la sauce rouge (à base de viande) ou blanche (à base de poisson). Mais la pâte d’igname ne se déguste pas seulement salée. Une marchande de beignets m’en vend deux boules sucrées, tout juste sorties de l’huile bouillante. Parfaites pour le goûter.

Texte : Laure Delmoly

Mise en ligne :

Voyage Togo

Bons Plans Voyage

Services voyage