Sur les marchés de Lomé

Sans oublier le célèbre marché aux fétiches…

Sans oublier le célèbre marché aux fétiches…
Laure Delmoly

Dans le quartier d’Akodessewa se trouve le fameux et tant redouté marché aux fétiches. Installé sous des hangars aux toits de tôle, cette caverne d’Ali Baba, où abondent les objets insolites, est surnommée le « marché aux têtes » en raison de tous les crânes d’animaux qu’il présente. Sur les étals, on trouve des statuettes, des peaux de reptiles et de crocodiles pouvant satisfaire les prescriptions des guérisseurs traditionnels et des sorciers. Je rencontre un vendeur béninois. Il m’explique que le marché est célèbre dans toute la région pour son large choix. Les vendeurs n’hésitent pas à enfreindre la loi pour fournir certains remèdes… Ils vont jusqu’à vendre, paraît-il, des ossements humains !

Le marché des fétiches regorge de grigris porte-bonheur mais surtout de remèdes traditionnels. Généralement, les clients négocient en tête à tête avec le commerçant et ressortent en cachant leurs prescriptions. On dit que les prix peuvent atteindre jusqu’à un million de francs CFA. Je fais le tour des étals avec un marchand béninois qui m’initie à différents remèdes. Ainsi la peau de porc-épic mélangée à une plante tropicale guérit-elle la varicelle et la rougeole. Quant au fameux philtre d’amour, il s’agit d’une décoction composée de plantes et d’une peau de caméléon !

Texte : Laure Delmoly

Mise en ligne :

Voyage Togo

Bons Plans Voyage

Services voyage