L'enclos à malas
Clémentine Bougrat

7 octobre. Grosse chute de température aujourd'hui : il ne fait « que » 34 °C ! Cela semble toujours énorme, mais 5 °C de différence lorsqu'on travaille en plein air, c'est appréciable. Nous avons même droit à une petite brise rafraîchissante et trois gouttes de pluie dans la matinée. Oh bonheur !

Après notre journée de travail, Dale nous emmène jeter un œil sur un vaste enclos électrifié de 6 km2 récemment construit au cœur du parc. Les rangers y ont relâché il y a à peine une semaine 24 malas, de petits wallabies qui ont disparu de l'Australie à l'état sauvage. Il n'en reste au total que plusieurs centaines, dont 300 dans un enclos à quelques centaines de kilomètres de là, dans le parc national de Watarrka. Si ce premier essai de réintroduction est concluant, les 24 malas devraient être rejoints par de plus nombreux copains, mais il faut pour cela prendre de nombreuses précautions. La clôture électrifiée est notamment destinée à empêcher les prédateurs (chats sauvages par exemple, véritables machines à tuer) de venir se faire un mala pour leur quatre-heures.

Texte : Clémentine Bougrat

Mise en ligne :

Australie Les articles à lire

Voyage Australie

Bons Plans Voyage

Services voyage