Cuba

Auteur : François Missen (textes), Pierre Hausherr (photographies)

Editeur : Le Chêne, collection « Voyage Voyage »

264 Pages

Cuba

« Les gens ne comprennent pas que je puisse m’intéresser aux histoires de Cubains alors que j’ai fait des reportages de guerre. Mais il n’y a rien de plus facile que d’aller se faire péter la gueule en Afghanistan. » C’est apparemment une toute autre affaire que de cerner l’île crocodile, si l’on en croit cet ouvrage de François Missen sobrement intitulé Cuba. Après avoir rampé sous les bombes de l’Asie centrale, cet écrivain et journaliste – le seul à avoir raflé les prix Pulitzer et Albert-Londres au cours de la même année – s’est fréquemment rendu sur l’archipel pour en explorer la richesse et la complexité. Il en résulte ce beau livre aux airs de florilège amoureux.

Avec ses photographies chamarrées et ses textes puissamment évocateurs, Cuba rend hommage au plus grand pays des Caraïbes sans rien occulter de ses plaies. Et ce sont justement les « histoires de Cubains » qui permettent à Missen d’approcher l’intimité de l’archipel tout en racontant les tumultes de son passé. On rencontre ainsi Illuminato, le coupeur de cannes, pour évoquer les promesses plus ou moins tenues des plaines sucrières de l’île. Il y a aussi le mécanicien aux doigts d'or de Trinidad qui incarne cet incroyable sens de la débrouille cubain né de la nécessité, ou encore Lino, l’organiste de Manzanillo, qui a sauvé son précieux instrument des flammes et en répand les sonorités entraînantes à l'est du pays.

En tout, dix chapitres thématiques évoquent autant de facettes cubaines et racontent cet archipel à la sensualité enivrante. Les superbes photographies de Pierre Hausherr font elles aussi honneur aux couleurs de Cuba. Enfin, les écrivains tant inspirés par le pays ne sont pas en reste grâce aux nombreuses citations qui émaillent l’ouvrage. L’auteur havanais Leonardo Padura y rappelle ainsi que Cuba « ne se vit pas par procuration »… En guise de dernière invitation à plier bagage, s’il en fallait une ! 

Tel est le parti pris de la collection « Voyage Voyage » éditée par Le Chêne : de beaux livres portant sur un pays, une ville ou même un chemin (à l’instar de Compostelle), que l’on feuillette ou lit d’une traite au fil d’une dizaine de chapitres. Ces derniers sont introduits par une plume ciselée et personnelle, auxquels s’ajoutent de magnifiques photos soigneusement légendées et les regards entrecroisés des citations mises en exergue. « Voyage Voyage » dépeint ainsi une atmosphère d’autant plus passionnante qu’elle s’affranchit de toutes les caricatures.

Dans la même collection : Japon, Compostelle et New York

Texte : Lou Legros-Lefeuvre

Je commande ce livre

Cuba Les articles à lire

La Havane, la musique, les plages, le vieux Trinidad, le souvenir de Che Guevara, les...

Cuba, c’est la plus grande île des Antilles, mais surtout une culture et un art de...

Voyage Cuba

Bons Plans Voyage

Services voyage