Atlas de la France qui gagne

Auteur : Didier Porte

Editeur : Autrement

130 Pages

Atlas de la France qui gagne

Vous en avez marre des réacs, des déclinologues et des esprits chagrins ? Ruez-vous sur cet Atlas de la France qui gagne, un ouvrage qui donne une claque savoureuse au fatigant French bashing. Le journaliste et chroniqueur Didier Porte y a compilé, avec le sens de l’humour qu’on lui connaît, une cinquantaine de raisons de ne pas désespérer de la France.

L’auteur s’est plongé dans les statistiques et les données officielles, puis a comparé l’Hexagone avec le reste du monde.  Conclusion : nous habitons un pays formidable. Chiffres et cartes à l’appui, Didier Porte nous parle du bonheur d’être français, de vivre dans cette contrée à part qui a donné 15 Prix Nobel de littérature, exporte des footballeurs et des huitres à tour de bras, a inventé la carte à puces, le TGV, la machine à calculer et la mayonnaise.

La France ? Un champion de la productivité du travail horaire, des formations en finance, du cinéma et des sites classés à l’Unesco. Numéro 1 mondial (ou européen), entre autres, des restos étoilés, du vin, du fromage, de la retraite, du temps libre, des cosmétiques, de la consommation de lingerie, du naturisme et de la fécondité. Car, ici, entre deux grèves et deux visites chez le psy (on est recordmen, là aussi…), on sait profiter de la vie.

C’est peut-être pour cette douceur de vivre que la France demeure, contre vents et marées, le pays qui attire le plus de touristes au monde. Et son attractivité ne risque pas de faiblir : 125 millions de personnes apprennent le français dans le monde, ce qui classe notre langue en seconde position des idiomes les plus étudiés.

Un livre anti-morosité, dont la lecture, par les temps qui courent, fait un bien fou. Youpi et cocorico !

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Les articles à lire

Bons Plans Voyage