France : 10 destinations pour rester zen

France : 10 destinations pour rester zen
Speloncato © Jon Ingall - stock.adobe.com

C’est la rentrée, vous êtes déjà stressés ? Le Routard vous prescrit une bonne dose de zénitude, de tranquillité et d’authenticité pour vous mettre rapidement au vert et bien préparer l’automne. Pas la peine d’aller bien loin, la France regorge de lieux où il fait bon se ressourcer. De la mer d’Iroise aux sommets des Alpes, en passant par les pinèdes des Landes et les villages de Balagne, voici 10 destinations à savourer pour un mois de septembre empreint de sérénité.

Presqu’île de Crozon – Finistère

Presqu’île de Crozon – Finistère
Pointe de Pen Hir © Jordi - stock.adobe.com

Tout à l’ouest de la Bretagne, un long promontoire de granit en forme de croix s’avance dans la mer d’Iroise au sud de Brest. C’est la presqu’île de Crozon, un bout de terre sauvage aux falaises escarpées, aux landes et plages désertes… Rien de mieux qu’un tel paysage pour de superbes balades.

La presqu’île de Crozon offre le visage d’une Bretagne authentique. Elle s’ouvre avec la colline arrondie du Menez-Hom (330 m) dont le panorama se projette sur les prairies et les clochers de ces terres arides, parmi les plus sauvages de Bretagne. Puis, les pointes et les caps se succèdent, des hautes falaises du littoral sud sur la baie de Douarnenez, à la côte nord sur la rade de Brest.

Pour le plus grand bonheur des randonneurs, le GR 34, sentier des douaniers, monte et descend le long des côtes permettant d’observer, avec un peu de chance, le crave à bec rouge, le cormoran huppé, le fou de Bassan ou encore le phoque gris. 

Lire notre idée week-end sur la presqu’île de Crozon

Forêt de Brocéliande – Ille-et-Vilaine, Morbihan

Forêt de Brocéliande – Ille-et-Vilaine, Morbihan
Forêt de Brocéliande © Axel Fontaine - stock.adobe.com

La forêt de Brocéliande. Un nom qui attise l’imagination… même si, en fait, elle se nomme « Paimpont » ! Bien réelle, elle se trouve à cheval sur l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Brocéliande, qui aurait servi de décor aux épisodes de la Table ronde, émerveille l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Son charme, empreint de mystère, séduit à coup sûr, avec ses fabuleux sols de schiste vert et rouge, ses étangs magnifiques, ses arbres échevelés et le parfum d’humus qui envahit les bois…

En randonnant au cœur de sa verdure, on embarque sur les traces du roi Arthur, de Merlin, de la fée Viviane, en écoutant les légendes bretonnes au cours de balades contées.

Départ du village de Paimpont puis cap sur l’étang de Comper et son château, ensuite vers Tréhorenteuc et son étrange église du Graal, sans oublier le fameux Val-sans-Retour…. Magique !

Lire notre reportage Brocéliande, forêt de légendes

Creuse, la vallée des impressionnistes

Creuse, la vallée des impressionnistes
Ruines du château de Crozant © JC DRAPIER - stock.adobe.com

C’est une vallée située au nord-ouest du département de la Creuse, traversée par deux rivières, la Creuse et la Sédelle, qui se frayent un chemin entre de petites gorges… Ce cadre des plus bucoliques a séduit, entre les années 1850 et 1920, les peintres impressionnistes et notamment Claude Monet.

Les sites à voir ont tout pour combler les amateurs d’escapades qui font rimer nature et culture, à commencer par le village de Crozant, point d’ancrage des artistes qui se sont enthousiasmés pour la vallée de la Creuse. De vestiges de la forteresse de Crozant, il subsiste essentiellement des tours en ruine. Le site, qui possède un cachet extraordinaire, s’étend sur une colline rocheuse dont la pointe est arrondie et bordée par les rivières Creuse et Sédelle, qui se rejoignent à sa base.

Née dans le département à qui elle donne son nom, la rivière Creuse poursuit sa route dans celui de l’Indre. Des peintres ont également posé leur chevalet dans et autour d’Argenton-sur-Creuse et Gargilesse où l’on peut prolonger son séjour sans difficulté puisque ces jolies cités sont proches de Crozant et Fresselines. La première est surnommée « Venise du Berry », tandis que la seconde a été labellisée « Plus Beau Village de France » !

Lire notre idée week-end Vallée de la Creuse, sur les traces des impressionnistes

Monts du Cantal - Auvergne

Monts du Cantal - Auvergne
Puy Mary © Lucien M - stock.adobe.com

Rassurez-vous, ces volcans sont bien sages… En fait, il s’agissait à l’origine d’un seul et même volcan de 70 km de large… Aujourd’hui, l’effondrement du cône et l’érosion du massif primitif ont laissé subsister des sommets comme le plomb du Cantal (1 858m) ou le puy Mary (1 787 m) pour ne citer que les plus connus.

De nombreuses vallées rayonnent autour, alternant bois et pâturages bordés de haies, séparées par de larges plateaux. Ici, la nature règne en maître et ce pays d’élevage, berceau du fromage cantal, est aussi une formidable terre de randonnées.

Profitez de votre séjour pour faire une halte dans les beaux villages de Murat ou de Salers, et ne manquez pas d’admirer les superbes églises romanes de la région (Virargues, Chalinargues, Alagnon, Moissac…)

Le nord de l’Aveyron, autour de Conques

Le nord de l’Aveyron, autour de Conques
Estaing © MangAllyPop@ER - stock.adobe.com

Une autre merveilleuse destination pour se mettre au vert et attiser sa gourmandise. Rude et doux à la fois, l’Aveyron, terre de caractère, ravit les amoureux de la nature et du patrimoine.

Hors des sentiers battus, un bout de terre attachant du Nord Aveyron mérite qu’on s’y arrête, des grandes steppes de l’Aubrac aux charmants villages de la vallée du Lot, de la douceur du vallon de Marcillac au « chaos » du Causse Comtal...

La vallée du Lot regorge de villages de charme. Étape du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Espalion se trouve à la croisée du Causse Comtal et de l’Aubrac. Perché sur son promontoire, le Château de Calmont d’Olt domine la ville.  À quelques kilomètres, Estaing ouvre les gorges du Lot. Autre étape du chemin des pèlerins, ce village est classé parmi les plus beaux villages de France avec son pont gothique (XVIe), inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998, et son château, classé Monument historique en 1945. Dernière étape : Entraygues, village aux allures médiévales situé au confluent du Lot et de la Truyère.

N’hésitez pas à pousser jusqu’à Conques, avec son exceptionnelle abbatiale Sainte-Foy, construite au XIe siècle, et reconnue comme un chef-d’œuvre de l’art roman. Un moment rare.

Lire notre idée week-end En Aveyron, de Rodez à Conques 

Les Landes, face à l'Atlantique

Les Landes, face à l'Atlantique
Plage de Moliets-et-Maa © philippe Devanne - stock.adobe.com

Sable, mer, soleil, pinèdes à perte de vue… Un bon cocktail pour attaquer l’automne. Hors saison, la côte landaise se savoure en toute quiétude, et c’est le bon moment pour renouer avec sa belle et douce nature.

La plage de sable fin de la côte s’étend sur 106 km, blottie derrière les dunes et les forêts de pins. Au nord du département, Biscarrosse et Mimizan se révèlent deux destinations de choix pour un séjour balnéaire et reposant. Au programme : balades à pied et à vélo en forêt et sur la plage, découverte des grands lacs couleur lagon et dégustation de bons produits du terroir.

Enfin, on aime aussi beaucoup Contis-Plage avec ses dunes et ses maisons de bois, un village de charme face à l’océan.

Lire notre idée week-end Biscarrosse et Mimizan, les Landes balnéaires

Sant’Antonino et les villages de Balagne - Corse

Sant’Antonino et les villages de Balagne - Corse
Pigna © B.Bouvier - stock.adobe.com

La Corse hors saison, quel bonheur ! Et la Balagne, juste à côté de Calvi, encore plus. Ce superbe coin de la Haute-Corse forme un amphithéâtre montagneux ouvert sur la mer.  Quelle que soit la route empruntée, on finit toujours par se perdre dans un paysage somptueux.

Perchés dans les hauteurs, les villages y sont délicieux : Sant’AntonioPigna ou encore Speloncato, pour ne citer qu’eux. Sans doute les plus beaux de Corse, avec leurs chapelles romanes et leurs hautes maisons soudées.

La Balagne est évidemment un incroyable terrain de jeu pour randonneurs. De là-haut, la vue sur la baie de Calvi est incroyable. Et, hors saison, la quiétude l’emporte face au bleu intense de la Méditerranée. 

Saint-Véran et le Queyras – Hautes-Alpes

Saint-Véran et le Queyras – Hautes-Alpes
Saint-Véran © Dean Moriarty - stock.adobe.com

L’un des plus beaux coins des Alpes et assurément l’un des plus authentiques. Situé dans le Hautes-Alpes, le Queyras séduit avec ses petits villages typiques (Saint-Véran, Milines, Abriès, Ristolas…)  et surtout sa montagne à la faune et à la flore préservées, protégées par un parc naturel. Un vrai paradis pour les randonneurs et les amateurs de tranquillité.

Longtemps isolé, le Queyras s’étend sur une vallée principale, celle du Guil, et trois vallées annexes. Tout autour, des pics culminant à plus de 3 000 m. D’ailleurs, c’est ici que se trouve la commune la plus élevée d’Europe, Saint-Véran (2 040 m).

Ce splendide bourg de montagne compte parmi « les plus beaux villages de France », avec ses maisons traditionnelles, ses cadrans solaires, son église et son cadre naturel entre alpages et forêt. De quoi se ressourcer en beauté…

Lac du Bourget - Savoie

Lac du Bourget - Savoie
Lac du Bourget © Tomfry - stock.adobe.com

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours… » Difficile de trouver plus reposant et romantique que le lac du Bourget qui inspira tellement Lamartine, habitué des lieux au 19e siècle !  Avec ses reliefs tourmentés, ses couleurs changeantes et fantastiques, le lac du Bourget invite au repos, à la méditation et à la sérénité.

Alangui entre le lac du Bourget et les montagnes, Aix-les-Bains réunit toutes les caractéristiques d’une ville d’eau, avec son casino, ses thermes, ses palaces, son architecture Belle-Epoque et son calme souverain.

Il faut grimper jusqu’au Belvédère de la Chambotte pour avoir un incroyable point de vue sur ce paysage spectaculaire, apercevant sur l’autre rive la silhouette de l’abbaye d’Hautecombechoisie pour abriter la nécropole des princes de Savoie. Le dernier roi d'Italie, Humbert II de Savoie, y a été inhumé en 1983.

A l’autre bout du lac, changement d’ambiance dans le pittoresque village de Chanaz, qui a su conserver son architecture traditionnelle savoyarde.

Lire notre reportage La Savoie, côté lacs

Les Vosges saônoises, autour des Mille Etangs – Haute-Saône

Les Vosges saônoises, autour des Mille Etangs – Haute-Saône
Etang en Haute-Saône © Olympixel - stock.adobe.com

Grands espaces, lacs, forêts de résineux, faible densité : pas la peine d’aller au Canada pour jouer les trappeurs et admirer les couleurs de l’automne ! Direction un coin de France trop discret, dans les Vosges saônoises, entre Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

Département où la nature est reine, la Haute-Saône ravira les amateurs d’air pur ou de tranquillité. Depuis Belfort, on grimpe au plateau des Mille Étangs. Situé entre les hautes vallées de l'Ognon et du Breuchin, il comprend une multitude d’étangs de différentes tailles, d’origine glaciaire ou créés par l’homme. Ils s’étendent sur 220 km² dans des paysages constitués de prairies, de tourbières, de landes et de bois.

Non loin, Luxeuil-les-Bains est une petite ville fameuse pour ses thermes où les curistes viennent profiter de divers espaces bien-être. Idéal pour se refaire une santé et déconnecter…

Lire notre idée week-end En Franche-Comté, dans les Vosges saônoises

Pour en savoir plus

Consultez nos guides en ligne Bretagne, Corse, Limousin, Auvergne, Midi toulousain, Alpes, Franche-Comté.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Les articles à lire

Célèbre pour sa cathédrale qui a inspiré Claude Monet, Rouen possède encore en son cœur...

Bons Plans Voyage