Genève, 5 raisons d’y aller

Genève, 5 raisons d’y aller
Markus Seidel / Office de tourisme de Genève

Régulièrement au palmarès des villes les plus agréables à vivre, Genève possède bien des atouts pour une escapade réussie : un cadre naturel séduisant au bord du Léman, une vieille ville chargée d’histoire, des musées de premier plan, une vie culturelle intense et un bel équilibre entre nature et urbanisme. Une destination week-end qui vous surprendra, à 3 h de Paris seulement en TGV Lyria.

Le charme discret de la ville haute

C’est dans la ville haute que se niche le cœur historique de Genève. Facilement visitable à pied, ce quartier agit comme une machine à remonter le temps. En déambulant dans les ruelles empreintes de calme et de spiritualité, le promeneur se plonge dans l’époque de la Réforme, adoptée en 1536 et dont Genève fut la matrice.

Jean Calvin prêcha des centaines de fois dans la cathédrale Saint-Pierre, dont la façade néoclassique date toutefois du 18e s. Juste à côté, le musée international de la Réforme permet de faire le point sur ce mouvement qui changea le visage du christianisme. La mémoire du calvinisme abonde dans les rues du vieux Genève, du collège Calvin au plus récent mur des Réformateurs, en passant par le cimetière des Rois, où se trouve sa sépulture.

Mais l’histoire de Genève ne saurait se limiter au protestantisme. Après avoir visité la vénérable maison Tavel (la plus vieille de Genève), remontez la Grand’Rue, qui connut des riverains illustres : Jean-Jacques Rousseau (dont la maison est désormais dédiée à la littérature), mais aussi Ferdinand Hodler, Michel Simon ou Jorge Luis Borges.

Enfin, n’hésitez pas à vous perdre dans ce quartier à la beauté austère où vous croiserez, en chemin, des joyaux comme l’hôtel de ville (où siège en fait le gouvernement du canton), la place du Bourg-de-Four ou la promenade de la Treille.

Des musées pour tous

Genève compte plusieurs musées de premier plan qui valent le voyage. Commençons par l’incontournable Musée d’ethnographie (MEG),  totalement agrandi et repensé. L’occasion de (re)découvrir sa collection exceptionnelle de 80 000 pièces, issues de 1 500 cultures différentes.

Les amateurs d’art se précipiteront au monumental Musée d’art et d’histoire (10 000 œuvres exposées !), pour admirer entre autres des œuvres de Holder, Véronèse, Vallotton, Giacometti, Picasso et le sublime retable de Konrad Witz. Une visite à compléter par celles du musée Rath et du MAMCO, le plus grand musée d’art contemporain de Suisse.

Dans un autre registre, nous vous conseillons le musée international de la Croix-Rouge, pour tout savoir sur cette institution humanitaire basée à Genève, mais aussi le fascinant palais des Nations unies (ONU) qui se trouve lui aussi près des rives du Léman.

Enfin, de l’ethnographie aux montres, et de la céramique à l’histoire des sciences, Genève vous surprendra par l’étendue de son offre muséographique. 

Le lac Léman, si séduisant

Impossible de le rater et c’est d’ailleurs l’emblème de Genève : le Jet d’eau, qui s’élance à 140 m au-dessus du lac Léman. Une belle façon de célébrer les noces de l’eau et de la ville, où coulent également le Rhône et l’Arve.

L’eau confère d’ailleurs un charme fou à Genève. L’île Rousseau, tout comme les quais de la rive gauche, invitent à la promenade, du Jardin anglais au parc des Eaux-Vives. En été, les bains des Pâquis, situés sur la rive droite du Léman, sont l’un des endroits les plus sympas de Genève, pour manger et se baigner, bien sûr, dans une délicieuse atmosphère rétro.

Enfin, pour découvrir Genève depuis le lac, sautez dans une Mouette genevoise (petit bateau reliant une rive à l’autre) ou offrez-vous une croisière avec la Compagnie générale de navigation. Certains bateaux se rendent jusqu’à Montreux ou Évian : de quoi apprécier le Léman – qui est le plus grand réservoir d’eau douce d’Europe –  à sa juste valeur !

Horlogerie et autres petits bonheurs suisses

Tout comme le Léman, l’horlogerie fait partie de l’identité de Genève, où sont installées des marques mythiques comme Rolex, Richemont (Jaeger, Piaget…) et Patek Philippe.

Pour découvrir ce patrimoine exceptionnel, une Route de l’Horlogerie relie les principaux centres d’intérêt genevois. À noter, le Patek Philippe Museum présente les créations de ce fleuron de l’horlogerie locale. Les montres Swatch se donnent à voir à la Cité du temps, où sont programmées des expos thématiques temporaires.

Si ces visites vous ont fait craquer, cap sur la rue du Rhône où se trouvent les boutiques de ces grands noms de l’horlogerie. Et si Genève a réveillé l’horloger qui sommeillait en vous, la fondation de la Haute Horlogerie propose des ateliers d’initiation ouverts à tous !

Envie d’autres spécialités typiquement suisses ? Cap sur la boutique Caran d’Ache (pl. du Bourg-du-Four) pour y dénicher les fameux crayons, tandis que les produits Victorinox se déclinent sur 3 étages au 2, rue du Marché. Et le chocolat, alors ? On en trouve de délicieux à la chocolaterie Arn (pl. du Bourg-de-Four) et chez Rohr (pl. du Molard).

Genève alternatif : le bouillon de culture

C’est l’un des aspects méconnus de Genève qui la rendent encore plus sympathique. La vénérable cité de Calvin possède une scène alternative particulièrement active.

Comptant parmi les grands centres culturels autogérés d’Europe, L’Usine, située dans une ancienne usine en bord de Rhône, est le temple de la culture alter locale. À la Fédération des artistes de Kugler, pas moins de 220 artistes se sont installés. Toujours dans le quartier de la Jonction, la Gravière réjouira les amateurs de musique électronique et le Galpon fera le bonheur des théâtreux.

Autres hauts lieux du bouillonnement créatif genevois : le « laboratoire de création » du Motel Campo, l’Ilôt 13 près de la gare de Cornavin, et la salle de l’Ecurie pour ses concerts punks ou expérimentaux. Eh oui ! Genève se vit aussi la nuit.

Fiche pratique

Préparez votre voyage avec nos guides en ligne Genève et Suisse

Genève Tourisme

Suisse Tourisme

Comment y aller ?

Plusieurs liaisons quotidiennes depuis Paris-Gare de Lyon avec TGV Lyria en 3 h 05. Genève est également reliée par TGV à d’autres villes françaises.

Nombreux vols entre Genève et les aéroports français avec Swiss, Air France, HOP !, Etihad Regional, EasyJet. Réservez votre billet d’avion.

Où dormir ?

Trouvez et réservez votre hôtel à Genève.

Où manger ? Où boire un verre ?

- Buvette des bains : 30 quai du Mont-Blanc. Superbe ambiance pour manger sur le pouce au bord du lac. Plats 12 Fs, fondue 23 Fs.

- Inglewood : 17, rue de Montchoisy. Le temple du burger à Genève. Burgers à partir de 15 Fs.

- Les Armures : 1, rue du Puits-Saint-Pierre. Le resto chic de l’hôtel du même nom, où déguster une cuisine suisse typique. Compter 70 Fs à la carte. Fondues dès 25 Fs.

- La Clémence : 20, place du Bourg-de-Four. Notre bar préféré de la place, et visiblement on n’est pas les seuls !

 

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Suisse Les articles à lire

Voyage Suisse

Bons Plans Voyage

Services voyage