L’île de Ré à vélo

L’île de Ré à vélo
Xavier Leoty / Ile de Ré Tourisme

Ensoleillée 2 600 h par an, l’île de Ré est la perle des îles de l’Atlantique. Avec ses paysages marins, ses marais salants et la poésie de ses ports colorés, elle recèle un patrimoine historique remarquable. Pour la découvrir, rien de tel qu’enfourcher un vélo et se laisser porter au gré de ses 100 km de pistes cyclables.

Itinéraire 1 : le chemin de l’Histoire

À peine franchi le pont de l’île de Ré, on débarque sur la pointe de Sablanceaux, petite langue de sable s’étirant vers le continent.

 C’est ici, dans la commune de Rivedoux, que se trouve la Redoute des Sablanceaux, un fort bâti suite au siège de La Rochelle de 1627. En continuant de pédaler, on voit apparaître les ruines imposantes de l’Abbaye des Châteliers, édifiée au 12e siècle par les moines cisterciens.

On arrive ensuite au joli village de La Flotte en Ré. Son charmant port de pêche, construit en 1768, fut autrefois au cœur du commerce maritime de l’île. En quittant la commune, on voit les traditionnels ânes-culottes s’ébattre sur la plaine, alors qu’au loin se dressent déjà les remparts de Saint-Martin-de-Ré, la capitale historique de l’île.

On aime flâner sur son port pittoresque et animé, entouré par une enceinte en forme d’étoile. Classées au Patrimoine mondial de l’Unesco, les fortifications de Vauban ont été construites par Louis XIV pour se protéger des invasions anglaises, aux alentours de 1680.

Tristement célèbre, la citadelle de Saint-Martin a longtemps été le point de départ pour le bagne. Au retour, on ferme la boucle en faisant une halte à Sainte-Marie-de-Ré, avec son dédale de ruelles fleuries, bordées de façades aux traditionnels volets verts.

Itinéraire 2 : le chemin de la campagne

À partir de Saint-Martin, plusieurs itinéraires s’offrent aux cyclistes. Le premier consiste à rejoindre le centre de l’île à travers les sentiers agricoles et viticoles. Ici, on voit les tracteurs labourer la terre et on entend les oiseaux gazouiller.

On met pied à terre, une fois arrivés au Bois-Plage. Cette commune abrite le plus grand marché de l’île, cœur gourmand où l’on retrouve tous les produits de la région (dont les célèbres pommes de terre AOC), ainsi que la Cave coopérative des Vignerons de l’Île de Ré.

En serpentant à travers les terres sablonneuses, bordées de pins maritimes et de tamarins, on parvient aux belles plages des Gollandières et de Gros Jonc, lovées derrière les dunes. On longe les vignes et les étendues de sable fin, en arrivant au village de La Couarde.

Cœur festif de l’île, cette station balnéaire est appréciée des surfeurs, qui se retrouvent à la Plage de la Pergola. Les amateurs de solitude, quant à eux, se dirigent plutôt vers la Plage des Prises, ombragée par une petite forêt domaniale. Le lieu idéal où se ressourcer avant de se remettre en selle !

Itinéraire 3 : le chemin du littoral

Autre possibilité depuis Saint-Martin : longer la côte jusqu’à la presqu’île de Loix. Le long du littoral, l’immensité de l’océan s’étend à perte de vue. L’air marin envahit les narines, tandis que l’on a l’impression de voguer au rythme des vagues.

En filant au nord de La Couarde, on voit les premiers marais salants, aux reflets gris bleutés, se dessiner à l’horizon. Un paysage scintillant, parsemé d’une végétation timide, s’étend devant nos yeux. Des oiseaux erratiques vagabondent le long de la Route des marais.

Tout le long du rivage, une multiplicité de cabanes de dégustation d’huîtres invite à découvrir la tradition ostréicole de l’île. Le village de Loix lui-même est très agréable à vivre, ayant préservé quiétude et authenticité.

C’est ici que se trouve l’Écomusée du Marais salant, qui retrace l’histoire de l’or blanc, principale richesse naturelle de l’île, à l’origine d’un savoir-faire ancestral. Au 19e siècle, jusqu’à 1 000 sauniers travaillaient dans les marais ! 

Itinéraire 4 : les chemins des marais et de la forêt

Le dernier itinéraire débute au nord de La Couarde et contourne la mer intérieure du Fier d’Ars par le sud. Les vélos glissent le long d’une piste semblant flotter au-dessus de l’eau, encerclée de marais à perte de vue.

Le chef-lieu d’Ars, qui regroupe la majorité des marais salants, accueille également la Coopérative des sauniers de l’Île de Ré. En suivant le fil de l’eau, on traverse la Réserve naturelle de Lilleau des Niges, fabuleux repaire de près de 30 000 oiseaux migrateurs.

De là, on arrive au village reculé Les Portes-en-Ré. C’est l’un des lieux de rendez-vous favoris des résidents de marque. Rien d’étonnant, car on ne peut que tomber sous le charme de ce hameau idyllique, avec ses roses trémières et ses plages somptueuses.

Arrivés à la pointe de l’île, on bifurque vers la forêt domaniale du Lizay et on pédale à travers les pins, jusqu’à Saint-Clément des Baleines. C’est ici que s’étend la plage de la Conche des Baleines, une longue anse enchanteresse, bordée par l’océan. Elle a notamment servi de décor au film Le jour le plus long, tourné en 1961.

De là, on voit s’élever le Phare des Baleines, haut de 57 m. Après avoir escaladé ses 237 marches, on jouit d’une vue splendide sur l’ensemble de l’île, sur ses champs et ses marais, bercés par les vagues orageuses de l’océan…

Fiche pratique

Préparez votre séjour avec notre guide en ligne Poitou-Charentes

Île de Ré Tourisme

Comment y aller ?

En train : liaisons quotidiennes jusqu’à La Rochelle depuis Paris-Montparnasse TGV, Nantes, Bordeaux. Puis bus (n°3 ou Ré Express) depuis la gare SNCF de La Rochelle. Infos : www.lesmouettes-transports.com

Une navette Vélo-Mouettes circule sur l’île en juillet et août. Elle prend les vélos.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel sur l’île de Ré

Où manger ?

- La Coccinelle à Saint-Martin-de-Ré : ce resto-traiteur bio propose de délicieuses préparations salées et sucrées. Fait salon de thé dans l’après-midi.

- O’25 : 25, Grande-Rue à La Couarde-sur-Mer. Tél. : 05 46 28 05 36. Sandwichs, paninis, salades du jour, paniers pique-nique… Idéal pour une pause à vélo.

Locations de vélo

Cycland

Cyclo-Surf

Texte : Marina Skalova

Mise en ligne :

Poitou, Charentes Les articles à lire

Voyage Poitou, Charentes

Bons Plans Voyage

Services voyage