Le bassin d'Arcachon, des quatre saisons

Le bassin d'Arcachon, des quatre saisons
CRTA - Laurent Reiz

« Ville des quatre saisons », l’élégante Arcachon dévoile ses charmes tout au long de l’année. L’été, sa situation unique entre forêts et pinèdes, bassin et océan, en fait un site naturel privilégié ; l’hiver, ses villas cossues renferment la mémoire de la Belle Époque. Quant au bassin, il offre de multiples possibilités d’excursion.

Arcachon, la ville des quatre saisons

Alors que l’on découvrait les vertus de l’air local, au milieu du 19e siècle, Arcachon devint l’une des plus grandes stations climatiques du moment. C’est à cette époque que l’on vit fleurir les établissements de bains, casino et autres superbes villas.

La ville fut divisée en quartiers, un pour chaque saison : le long du rivage, la ville d’été, au tracé rectiligne, et la ville d’hiver, avec ses allées sinueuses à l’abri du vent.

Sur le front de mer, la ville d’été étend sa longue plage de sable fin. Bordé de terrasses et de glaciers, ce spot de baignade familial vit au rythme des marées. Sur les jetées, les fils des cannes à pêche plongent dans les eaux, et les familles et les amoureux se baladent sous le soleil ou au clair de lune.

Évocation des riches heures mondaines d’Arcachon, la ville d’hiver est le quartier historique de la ville. En retrait du rivage, cachées entre les pins, les villas bourgeoises rivalisent de beauté et d’élégance, parfois d’extravagance.

Tous les fantasmes architecturaux furent ici assouvis : styles néoclassique, néogothique, mauresque, maison coloniale, château belvédère, chalet suisse... Ne pas manquer de traverser le parc mauresque, dont le nom évoque l’ancien casino mauresque.

La ville d’automne cultive le caractère d’un petit village de pêcheurs, avec son port de plaisance et sa marina, son port de pêche et sa criée (qui se visite). La ville de printemps, quartier résidentiel, est le lieu idéal pour de jolies promenades piétonnes. C’est ici, près la source des Abatilles, reconnue pour ses qualités thermales, qu’est implanté le centre de thalassothérapie.

Vous aimez le shopping ? Très animé toute l’année autour de la très belle halle Baltard, le centre-ville fourmille de boutiques aux vitrines soignées. Même effervescence commerçante dans le quartier du Moulleau, aux commerces chic et cafés branchés.

Excursions sur le bassin d’Arcachon

Petit paradis de l’écotourisme, Arcachon présente un patrimoine naturel préservé d’une remarquable diversité : dune du Pilat, île aux Oiseaux, cap Ferret, réserve ornithologique, pinèdes, prés salés…

La célèbre dune du Pilat, la plus grande d’Europe (105 m de haut), étend ses 60 millions de mètres cubes de sable entre une pinède à perte de vue et le bleu infini de l’océan. D’une beauté sauvage restée intacte, la dune domine l’entrée du bassin d’Arcachon telle un belvédère : le panorama y est exceptionnel.

Espace sauvage au milieu des parcs ostréicoles, au cœur du bassin d’Arcachon, l’île aux Oiseaux sert de refuge aux oiseaux migrateurs. Devenues emblématiques du bassin, les fameuses cabanes tchanquées (de chanca, « échasses » en gascon) plantent leurs pilotis dans les eaux. Elles étaient traditionnellement destinées à la surveillance des parcs à huîtres.

Au bout de la presqu’île et aux portes de l’océan, la pointe du cap Ferret est coiffée d’un phare de 57 m de haut. Pour jouer à Robinson Crusoé, direction le banc d’Arguin, le plus grand banc de sable du littoral girondin, situé à l’entrée du bassin. Partiellement classé « réserve naturelle », il se prête au pique-nique ou à l’observation des oiseaux migrateurs.

Larguez les amarres ! Inoubliable spectacle d’une beauté paisible et sauvage, l’excursion en bateau sur le bassin d’Arcachon est un émerveillement sans cesse renouvelé. Oiseaux, cabanes tchanquées, parcs à huîtres, cap Ferret et son phare, chapelet de cabanes ostréicoles en bois, pinasses (ces bateaux typiques du coin, utilisés par les ostréiculteurs), dune du Pilat… : autant de curiosités au parfum local se mirant dans les eaux plates et scintillantes du bassin.

Située sur l’une des plus importantes voies migratoires d’Europe, la réserve ornithologique du Tech est un espace naturel protégé. Abritant plus de 260 espèces d’oiseaux, elle doit sa richesse naturelle à la diversité des habitats : prairies, forêts de pins, lagunes… On la découvre au fil des observatoires disséminés sur un parcours de 6 km.

Activités de plein air et gastronomie

L’environnement d’Arcachon est propice à de multiples activités nautiques et lacustres : baignade sur près de 80 km de plages, kayak sur le bassin ou kayak de mer, voile sur le lac de Cazaux (le 2e plus grand lac d’eau douce de France, au cœur de la forêt de pins), stand-up paddle (avec planche de surf et pagaie), pêche…

On peut aussi descendre en canoë la Leyre : cette rivière serpente dans une galerie forestière appelée « Petite Amazonie », avant de se jeter dans le bassin. Quant aux surfeurs et kite-surfeurs, ils prennent la vague océanique du golfe de Gascogne.

Le patrimoine maritime du bassin se découvre aussi à vélo, de port en port et de village ostréicole en forêt. Le bassin est parcouru par 220 km de pistes cyclables. Pour les marcheurs, le GR de Pays « Tour du bassin d'Arcachon » emprunte en partie le sentier du littoral et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Autre expérience à vivre et à savourer, la dégustation des huîtres locales dans les cabanes d’ostréiculteurs du cap Ferret. On picorera également crevettes, palourdes et bulots fraîchement pêchés. Ces saveurs iodées s’accordent délicieusement avec un vin blanc du Sud-Ouest.

Alternative authentique pour s’imprégner de l’atmosphère maritime du bassin d’Arcachon, le « pescatourisme » permet de découvrir l’activité et les savoir-faire ancestraux des pêcheurs et ostréiculteurs. Au programme, des sorties en mer avec ces professionnels de la mer.

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Aquitaine.

Le bassin d’Arcachon

Comité départemental de tourisme de la Gironde

Y aller

- En train : liaisons TGV quotidiennes depuis Paris Montparnasse (via Bordeaux), et liaisons TER depuis Bordeaux Saint-Jean.

- En voiture : depuis Paris : A10 Paris-Bordeaux ; depuis Toulouse : A62 jusqu’à Bordeaux puis A660 ; depuis Lyon : A89 jusqu’à Bordeaux puis A660.

- En avion : arrivée à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, puis 45 mn de route jusqu’au bassin.

Dormir

Trouvez votre hôtel à Arcachon.

Manger

- Brasserie des Marquises : au cœur d’Arcachon, face au marché couvert. Spécialités du terroir (dont produits de la mer, bien sûr) et produits de saison. Cadre moderne et élégant. Agréable terrasse sur la place.

- L’Oyster Bar : un bar à huîtres dans le marché couvert, sous la halle Baltard. Au comptoir ou sur des tables hautes, dégustation apéritive ou repas sur le pouce. Au menu : huîtres et autres fruits de mer.

- Canelés Baillardran : la référence en matière de canelés, cette pâtisserie bordelaise parfumée avec de la vanille bourbon et du rhum, présentée dans de jolies boîtes collector. À croquer sans modération ! Également toute une déclinaison d’accessoires craquants.

Visiter

- Pour découvrir la ville d’hiver, plusieurs possibilités :

  • petit train touristique avec commentaires intéressants (6 € par adulte, 3 € par enfant) ;
  • visite audioguidée (toute l’année ; 7 € ; réservation à l’office de tourisme) ;
  • visites guidées thématiques  "D'architectures en anecdotes" et "La ville d'hiver d'est en ouest"(le printemps et l’été ; 5 ou 6 €, gratuit pour les moins de 12 ans ; réservation à l’office de tourisme).

- Pour découvrir la ville d’été, aussi le petit train touristique.

- Sympa : visite guidée dans les coulisses de la criée, au petit matin le lundi et le jeudi toute l’année (6 € ; réservation à l’office de tourisme).

- Union des Bateliers arcachonnais : navettes maritimes entre Arcachon et le cap Ferret, et excursions commentées sur le bassin :

  • tour de l’île aux Oiseaux (16 € par adulte) ;
  • grand tour du bassin (22 € par adulte) ;
  • journée au banc d’Arguin ou à la dune du Pilat (25 € par adulte) ;
  • balade vers le delta de la Leyre (33 € par adulte) ;
  • balade au coucher de soleil (13 € par adulte)…

- Les Pinasses du Bassin : balades accompagnées en pinasses sur le bassin, avec escales, pique-nique et dégustation d’huîtres.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Aquitaine - Bordelais, Landes Les articles à lire

Voyage Aquitaine - Bordelais, Landes

Bons Plans Voyage

Services voyage