Les métiers du voyage


Enseignant à l'étranger



Les formations

Le métier

Les formations

Les organismes qui recrutent

Adresses utiles

Portrait

Se former en France… enseigner à l'étranger
Devenir enseignant et partir à l'étranger, ça ne s'improvise pas. Une solide formation, de l'expérience, de la disponibilité, de l'autonomie et, bien sûr, un esprit curieux et ouvert sur le monde agrémenté d'un goût prononcé pour une langue étrangère sont les ingrédients nécessaires à une carrière internationale accomplie.

De la voie royale des concours de l'Éducation Nationale aux situations plus précaires des étudiants de licence ou de spécialité FLE (français langue étrangère), les possibilités d'emploi varient.

La voie royale

Pour exercer une carrière de professeur titulaire de l'Éducation Nationale française et accéder aux meilleurs postes à l'étranger, la voie royale, ce sont les concours d'enseignements organisés chaque année.

L'inscription aux concours
Pour tous les concours d'enseignement, les dossiers d'inscription sont à retirer à l'automne sur le site du ministère de l'Éducation Nationale. Les concours ont lieu au printemps.
Depuis janvier 2010, l'inscription au concours d'accès à l'enseignement est ouverte à ceux qui sont déjà titulaires d'un master (ou d'un diplôme équivalent).


© Communautés européennes, 1995-2002 - Médiathèque de la Commission européenne

Les concours
Professeur des écoles
Pour enseigner dans les écoles maternelles et élémentaires à l'étranger, il faut passer le concours de professeur des écoles après une licence ou un diplôme de niveau jugé équivalent et être au minimum inscrit en Master 1ere année.
Le professeur titulaire pourra alors travailler avec des enfants de 2 à 11 ans et enseigner différentes matières telles que le français, les mathématiques, l'histoire et la géographie, les langues vivantes, la musique, les arts plastiques, les activités manuelles ou l'éducation sportive.

Professeur certifié
Après l'obtention d'une licence ou d'un diplôme jugé équivalent et une inscription en 1ere année de Master, le futur enseignant peut se présenter au CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) afin d'enseigner dans les lycées ou les collèges, ou bien au CAPET (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) s'il désire enseigner dans les lycées techniques.
Pour enseigner en lycée professionnel, il faut être titulaire du CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel), un concours accessible après une licence, un diplôme d'ingénieur ou après avoir exercé pendant 5 ans une activité professionnelle en qualité de cadre. Pour le CAPLP, les disciplines professionnelles sont également ouvertes aux personnes titulaires d'un BTS, d'un DUT ou d'un autre diplôme bac + 2, à condition de justifier de 5 ans d'expérience professionnelle.
Enfin, pour enseigner l'éducation physique et sportive, il faut être titulaire du CAPEPS (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement physique et sportif), après avoir obtenu une licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou un diplôme en éducation physique et sportive de niveau au moins égal.

Professeur agrégé
Pour enseigner en lycée ou en classes préparatoires aux grandes écoles, il faut être titulaire de l'agrégation, un concours accessible après un Master ou un diplôme de niveau au moins égal.


Se spécialiser dans le Français Langue Étrangère (FLE)

Le statut du FLE est encore à définir. Sésame indiscutable pour enseigner le français à des étrangers non francophones, le FLE est un " plus " sur le CV qui ne permet cependant pas une réelle insertion professionnelle lorsqu'il n'est pas complété par un concours de l'Éducation Nationale. Des cours d'alphabétisation aux grandes écoles, les possibilités sont multiples, mais la situation des enseignants en FLE reste précaire.

La mention FLE à l'étranger
Enseigner à l'étranger avec un Master mention FLE, c'est possible mais difficile. L'Alliance Française, les instituts culturels des ambassades, les associations, les instituts et cours de langues travaillent fréquemment avec des professeurs de français langue étrangère, mais ils restent souvent vacataires ou contractuels sur des durées bien définies. Les titulaires du Master FLE occupent donc en général des postes de remplacement.

La formation
Enseigner le français à des étrangers non francophones demande des compétences particulières. Les possibilités de formation sont variées : universitaires, parapubliques ou privées, elles s'adressent aussi bien à des étudiants souhaitant devenir des enseignants en FLE qu'aux enseignants titulaires de l'Éducation Nationale souhaitant compléter leur formation.


© Communautés européennes, 1995-2002 - Médiathèque de la Commission européenne

À l'université
Il n'y a pas de cursus complet de français langue étrangère, la mention FLE étant une spécialité obtenue au niveau de la licence. En licence de langue, de sciences du langage ou de lettres modernes, les étudiants peuvent choisir la mention FLE. Au niveau master 1, la mention FLE devient alors une spécialité, mais ne donne pas automatiquement accès à un poste d'enseignant.
Cette formation se prépare dans de nombreuses universités en France, mais également à l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales). Il est également possible de poursuivre un 3e cycle, en master 2 Recherche (anciennement DEA, diplôme d'études approfondies) ou en master 2 Professionnel (anciennement DESS, diplôme d'études supérieures spécialisées).
Pour obtenir la liste des universités qui proposent l'ensemble de ces formations, il est possible de consulter le site du Centre d'Information et de Documentation jeunesse ou le site du Centre international d’Études pédagogiques.

En institut
En dehors de la formation universitaire, il existe d'autres façons d'étudier le FLE, notamment à l'Alliance Française de Paris et au Centre international d'Études francophones (CIEF).
L'Alliance Française de Paris propose différentes formations selon que vous soyez étudiant, enseignant ou en reconversion professionnelle. Le diplôme professionnel est l’aboutissement d’une formation. Compter 1 260 €, ou 2 290 € pour une formation professionnelle continue. Pour accéder à la formation, il faut justifier d’un niveau d’étude minimum bac ou d’une expérience (même courte) dans l’enseignement.
L’Alliance Française propose aussi le Daefle, le diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère. Il s’agit d’une formation initiale ou continue, à distance. Elle se compose de 480 heures d’apprentissage, réparties sur 5 modules fondamentaux et 5 modules de spécialisation.
La formation du CIEF est un stage pédagogique destiné aux professeurs de français souhaitant enseigner le français en langue étrangère. C’est une session qui dure 4 semaines en juillet, soit un total de 111 heures de formation. Cette formation pratique est axée sur trois grands modules : observations et pratiques de classe, séances de tutorat en petits groupes et travaux pratiques.

Les voies parallèles
L'étudiant assistant
En général, la tâche de l'assistant de français consiste à compléter le travail du professeur. Il s'agit de faire parler les élèves en petits groupes lors de débats ou d'exposés.
Pour partir aux États-Unis, au Canada, en Australie ou en Nouvelle-Zélande, il faut être de nationalité française, être âgé de 20 à 30 ans, inscrit dans une université française et être titulaire au minimum d'une licence de langue anglaise. Pour être assistant dans un des pays de la CEI (Communauté des Etats Indépendants), il faut être étudiant et titulaire d'une licence de russe et d’un master 1 de français langue étrangère. Les dossiers de candidature sont à déposer au ministère des Affaires étrangères.

Le lecteur
L'étudiant lecteur de français dans une université étrangère travaille 12 h par semaine et anime des conversations-débats sous forme de travaux pratiques. Pour décrocher ce poste, l'étudiant doit être titulaire au minimum d’un master 1 et déposer sa candidature auprès des établissements qui l'intéressent. La liste des établissements étrangers disposant d'un enseignement de français est disponible dans les services culturels des ambassades.

page précédente page suivante




LES MÉTIERS DU VOYAGE
Commercial /
Financier international
Enseignant à l'étranger
Hôtelier / Restaurateur
G.O. animateur sportif
Le personnel navigant
Diplomate
Marin / Officier de la marine marchande
Grand reporter
Auteur de guides
L'humanitaire

Bons Plans Voyage

Vivre à l'étranger - Les articles à lire

Voyage Expatriation et Erasmus