Les métiers du voyage


Hôtelier / Restaurateur



Le métier

Le métier

Les formations

Portrait

Le groupe Accor

L'hôtellerie est un domaine aux métiers multiples. Le plus intéressant dans l'histoire, c'est le lien qui existe entre ces métiers. Ils forment en effet une chaîne que l'on peut briser à tout moment ou bien suivre tout au long de sa carrière. S'il y a un monde entre le serveur et le directeur d'hôtel, il ne faut jamais perdre de vue qu'un serveur peut devenir directeur à son tour, et que souvent le directeur a passé les plats avant de devenir maître à bord. Nous vous brossons ici le portrait de six métiers indissociables de cette branche économique.


© www.france-service-hotellerie.fr

Le directeur d'hôtel

Le patron, c'est lui. Chef indiscutable, il porte l'hôtel sur ses épaules et son travail ne s'arrête jamais. En relation continue avec le siège, il veille à respecter les objectifs commerciaux de son établissement et, plus prosaïquement, au bon déroulement de la vie quotidienne au sein de son hôtel. Il soigne ses clients aux petits oignons et surveille toute la chaîne, il est doté d'un bon sens relationnel, d'une fibre marketing pour attirer et garder ses clients, et il est aussi un bon gestionnaire. Ce superman se donne sans compter, d'autant qu'il est aussi responsable de son personnel et doit veiller sur ses troupes et régler au quotidien les petits tracas qui viennent ralentir la bonne marche de l'entreprise.

Sa formation : en général, un directeur d'hôtel est diplômé d'un BTS hôtellerie-restauration et parfois plus : une école de commerce, une école spécialisée voire un diplôme de gestion en université. Dans tous les cas, le directeur d'hôtel est passé par des postes opérationnels, et a complété son parcours par une bonne expérience de terrain.

Son salaire : entre 2 500 et 7 000 € par mois, selon le poste, e type d'hôtel et l'expérience.

Le responsable de la restauration

Sous la houlette du directeur, le responsable de la restauration veille au bon fonctionnement du ou des restaurants de l'hôtel. Il répond de la qualité du lieu, s'occupe de l'approvisionnement, des menus et dirige son équipe. Il est en relation permanente avec le directeur et s'occupe aussi de tout l'aspect marketing de son établissement : il fixe les prix et fait attention aussi bien à l'image qu'à la rentabilité. Doué d'une bonne expérience, et d'un bon sens de la communication, il est très à l'aise avec la clientèle et sait gérer son personnel en cuisine : une main de fer dans un gant de velours.

Sa formation : là aussi les parcours sont divers. Souvent issu de la formation professionnelle, il a complété son bagage par une bonne expérience sur le terrain, où il a pu goûter à tous les postes en salle et apprendre les rouages et le fonctionnement des différents métiers représentés dans un restaurant.

Son salaire : entre 2 000 et 4 000 € par mois, selon le poste et l'expérience.

Le chef de cuisine

C'est le patron des cuisines. Il y est chez lui. Responsable des menus et du label qualité de l'établissement, il est partout à la fois : sur les marchés pour choisir les aliments, faire les courses et derrière les fourneaux. Ce patron n'est pas né de la dernière pluie et une chose est sûre, il connaît sur le bout des doigts le fonctionnement d'une cuisine. Formé à la force du poignet en alternance, école (CAP cuisine ou BEP) et terrain, il est passé, avant d'en arriver là, par tous les stades : commis de cuisine, chef de parti, chef de rang… Ce chef connaît bien les ficelles du métier et sait faire marcher ses troupes à la baguette.

Sa formation :
une école, un CAP ou un BEP suffisent pour commencer, mais c'est ensuite que le plus dur reste à faire : gravir un à un les échelons, se distinguer par un savoir-faire hors du commun et une bonne créativité culinaire.

Son salaire : 2 500 € en moyenne, mais parfois dix fois plus selon l'expérience, le savoir-faire, la réputation. Certains chefs français sont devenus des stars à l'étranger et on se les arrache à prix d'or.

Le chef de rang

Dans certains restaurants importants par leur taille, on partage la salle en différents territoires : les rangs. Pour chaque rang, on nomme un responsable, le chef de rang, qui va devoir veiller au bon déroulement des opérations dans son secteur, " coacher " ses serveurs, et jouer un premier niveau d'interface avec les clients. Doué d'un très bon sens de l'accueil et donc de la communication, il sait gérer et tenir ses troupes, et surtout, rester zen avec les clients.

Sa formation : CAP ou BEP hôtellerie restauration.

Son salaire : à partir de 1 000 € par mois, selon les pays.

Le serveur / La serveuse

C'est lui qui bosse en salle, prend les commandes, fait les allers-retours en cuisine, range la salle à la fin du service et s'occupe de la mise en place avant le service. À l'étranger, il parle couramment l'anglais, sait se montrer discret, de bon conseil et, surtout, cultive l'art du sourire au client, ce petit quelque chose de plus, qui fait parfois défaut aux serveurs et serveuses parisiens !

Sa formation : variée. Certains s'improvisent, avec plus ou moins de réussite, serveur ou serveuse du jour au lendemain, souvent en contrepartie d'un peu de vaisselle ! D'autres sont issus de formation hôtelière, CAP, BEP.

Son salaire : 1 300 - 1 500 € par mois, sans compter les pourboires, et plus selon les pays...

Le réceptionniste

Bonjour l'accueil ! Le ou la réceptionniste joue un rôle clé dans le dispositif de l'hôtel. À l'étranger, il ou elle parle couramment l'anglais et, si possible, une autre langue. C'est la première personne que rencontre le client qui débarque, souvent fatigué. Il s'agit d'assurer, de bien le recevoir et d'être capable de répondre à toutes ses questions tant sur la disponibilité des chambres que sur le fonctionnement de la maison et de la vie aux alentours. Son rôle est multiple : il peut aussi s'occuper de répondre au téléphone et de prendre les réservations.
De très bonne tenue, sa principale qualité est son sens de l'accueil et sa disponibilité.

Sa formation : CAP, BEP, BTS, tous les chemins mènent à la réception.

Son salaire : 1 300 à 2 000 € par mois, selon les pays.

page précédente page suivante




LES MÉTIERS DU VOYAGE
Commercial /
Financier international
Enseignant à l'étranger
Hôtelier / Restaurateur
G.O. animateur sportif
Le personnel navigant
Diplomate
Marin / Officier de la marine marchande
Grand reporter
Auteur de guides
L'humanitaire

Bons Plans Voyage

Vivre à l'étranger - Les articles à lire

Voyage Expatriation et Erasmus