Transports et déplacements Zimbabwe

Avion

Air Zimbabwe relie Harare à Victoria Falls, Kariba et Bulawayo, et assure aussi des vols vers Lusaka (Zambie) et Johannesburg. La compagnie est d’une fiabilité incertaine : elle a accumulé pas moins de 300 millions de dollars de dettes et se retrouve régulièrement clouée au sol pour cause d’impayés…

La compagnie low cost Fly Africa (souvent vendue sous le nom Hahn Air par les agences) dessert Johannesburg (2 vols/j.), Victoria Falls (mer, ven et dim) et Lusaka (lun, mer, ven, dim) à des prix vraiment canons (39 $) depuis Harare. Il existe aussi des vols directs de Bulawayo et de Victoria Falls vers Johannesburg au même tarif. Comme avec tous les low costs, les bagages se payent séparément. Les autorités zimbabwéennes ont tendance à mettre des bâtons dans les roues de Fly Africa, qui s’est déjà retrouvée au sol pour plusieurs semaines, alors on ne vous garantit rien… En revanche, si ça marche, les vols sont très bon marché, le personnel agréable et les avions bien entretenus.

De l’aéroport d’Harare, comptez 15-20 $ de taxi pour le centre-ville.

Train

C’est un vrai petit voyage dans le temps qui s’annonce pour ceux qui rejoindront les chutes Victoria en train depuis Bulawayo, dans des wagons anglais des années 1950… Les départs ont lieu tous les jours à 19 h 30 de Bulawayo (souvent à l’heure !) et à 19 h de Victoria Falls. Le trajet prend au moins 14 h-15h… et parfois bien plus si des wagons de charbon sont ajoutés en cours de route.

Le train passe par le parc de Hwange, mais il s’y arrête au milieu de la nuit, pas très pratique donc. En revanche, en arrivant aux Falls le matin, vous verrez sans doute des animaux par les fenêtres.

Pour la petite différence de prix, mieux vaut privilégier la 1e classe, qui dispose de couchettes (2-4 places). Les couples se voient généralement assigner un compartiment pour 2, tandis que les voyageurs solo se retrouveront dans ceux pour 4 personnes (hommes d’un côté, femmes de l’autre). Il est théoriquement possible de louer des draps, mais mieux vaut avoir les siens, ou un sac de couchage (propreté assez moyenne). Apportez vivres et boissons : il n’y a pas de wagon-restaurant.

Autre option : la Premier Class aux wagons entièrement rénovés, mais les prix y sont bien plus élevés (120 $ A/R avec le petit déjeuner).

Si vous passez par la gare de Bulawayo, ne manquez pas l’intéressant musée du chemin de fer qui s’y trouve !

Il existe aussi des lignes au départ d’Harare vers Bulawayo et Mutare, ainsi que de Bulawayo vers Francistown (Botswana), Chicualacuala (frontière mozambicaine) et Beitbrige (frontière sud-africaine). Les trains circulent généralement de nuit.

Dans tous les cas, les réservations sont impossibles : on doit acheter le billet le jour même du départ.

Des douches sont disponibles dans les gares d’Harare et de Bulawayo.

Plus d'infos sur le site de National Railways of Zimbabwe.

Ferry

Dans l’extrémité nord du pays, les Kariba Ferries permettent de relier Kariba à Mlibizi en traversant tout le lac de Kariba (223 km). Un beau voyage de 22h (au moins !). À bord : matelas ou sièges inclinables, toilettes, douches chaudes, resto et bar.

Les tarifs sont toutefois élevés : 160 $ par passager (repas inclus) et 150-210 $ par véhicule. Les départs ont lieu entre 2 fois par semaine et 1 fois par mois.

Bus

Pas pressé ? Les (très) vieux chicken buses, comme on les appelle volontiers en anglais (en raison des poulets et des 1 001 marchandises chargés à bord), vous emmèneront à destination à vitesse escargot, en faisant halte au moindre signe d’un éventuel passager sur le bord de la route… Plus confortables (souvent avec AC), plus sûrs, moins lents, moins susceptibles de tomber en panne, les express – un terme fort relatif – assurent des liaisons entre les principales villes à intervalles réguliers. Par exemple avec les compagnies Blue Arrow, Bravo et Pioneer.

Un cran au-dessus en terme de confort, le Pathfinder est géré par la compagnie sud-africaine Intercape. Il relie Harare à Bulawayo 1-2 fois/j (25 $) et Bulawayo à Victoria Falls (par Hwange) 3 fois/semaine (mercredi, vendredi et dimanche ; 25 $). Il existe aussi une liaison bihebdomadaire entre Harare et Le Cap.

Localement, les transports se font surtout à bord de minibus où l’on s’entasse à qui-mieux-mieux, rendus sourds par la sono à fond la caisse…

Voiture

Pour louer une voiture au Zimbabwe, il faut avoir un permis de conduire international et 21-25 ans minimum selon le type de véhicule et la compagnie. Le conducteur doit avoir son permis depuis au moins 2, voire 3 ans. En tout état de cause, les conducteurs de moins de 25 ans sont soumis à des frais supplémentaires. Les grandes agences comme Europcar, Hertz et Avis sont présentes dans le pays, toutes à Harare et Victoria Falls, Europcar à Bulawayo également. Une bonne assurance est impérative.

Les tarifs pratiqués au Zimbabwe commencent à environ 100-120 € par jour pour un 4x4 avec assurances de base. On peut aussi envisager de louer un véhicule en Afrique du Sud, voire en Namibie, c’est souvent moins cher.

Plusieurs compagnies autorisent le franchissement des frontières régionales (avec un petit supplément) et certaines permettent un drop off du véhicule en un lieu différent de celui où vous l’avez pris (re-supplément). Il est ainsi possible de commencer au Cap et de finir aux chutes Victoria !

Quitte à louer un 4x4, nous ne saurions trop vous conseiller d’en louer un gros avec tente de toit : vous pourrez ainsi passer vos nuits confortablement, à l’abri des bébêtes… En général, tout est fourni : matelas, couvertures, table, chaises, bombonne(s) de gaz, caisse à outils, pelle de désensablage, etc. Un compresseur peut être loué (en général pas cher) pour regonfler les pneus après les passages un peu hasardeux dans le sable.

Dans tous les cas, à la frontière, il vous faudra être patient (1 ou 2h) et avoir suffisamment de dollars en liquide pour régler les divers frais (environ 100-150 $).

La conduite se fait à gauche.

Les grandes routes sont goudronnées et globalement en assez bon état, même si certains secteurs succombent régulièrement aux nids-de-poules – ou même d’éléphants – qui se reforment durant la saison des pluies. Dès que l’on quitte les grands axes, la vitesse moyenne chute considérablement.

Les pistes sont mal, voire pas du tout entretenues, les stations-service disparaissent et les enquiquinements surgissent… surtout en saison des pluies ou peu après, lorsque certains secteurs se transforment en bourbiers. C’est particulièrement vrai dans la région du lac Kariba.

Roulez si possible en convoi d’au moins 2 véhicules (préférable en cas de pépin) et faites le plein à chaque occasion (certaines stations sont parfois à sec dans les zones isolées ; paiement en cash seulement). Les animaux sauvages et le bétail qui traversent les routes sont responsables de beaucoup d’accidents, particulièrement de nuit. Arrangez-vous pour toujours arriver à destination avant le crépuscule.

La vitesse est limitée à 80-120 km/h sur les grandes routes (payantes par secteurs), et 30-60 km/h en agglomération. Les contrôles sont fréquents et les speed traps (« pièges à vitesse ») aussi… Les amendes ne sont pas très élevées, mais les policiers seront prompts à vous les faire payer (demandez le formulaire « Admission of Guilt »). Ils contrôleront aussi avec assiduité que vous ayez à bord de votre véhicule un pneu de secours et le matériel pour le changer, un extincteur certifié, 2 triangles de signalisation, un gilet fluo et des réflecteurs (2 blancs à l’avant, 2 rouges à l’arrière, d’une taille de 60 mm x 50 mm… eh oui, il arrive qu’ils vérifient la taille !). On vous demandera aussi naturellement de produire permis, carte grise et documents divers du véhicule, surtout si vous l’avez loué dans un pays voisin. Bref, il vaut mieux être patient et souriant… même si c’est votre 3e ou 4e contrôle de la journée.

En cas d’accident, même bénin, la police doit être appelée.

Voyage Zimbabwe

Bons Plans Voyage Zimbabwe

Services voyage



Forum Zimbabwe

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Zimbabwe

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Zimbabwe

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Zimbabwe

Agenda Zimbabwe